Skip to content

Taïwan, part 2.

Aller vers Taipei sans aller se promener du côté de Jinguashi et surtout Jiufei, qui se trouvent à environ une heure de bus de la capitale, est impensable, surtout lorsqu’on est comme moi une fan des films d’Hayao Miyazaki (auteur de chefs-d’oeuvre comme Porco Rosso, Nausicaa de la Vallée du Vent, Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro et bien d’autres, dont Totoro, qu’il est tout aussi impensable de ne pas avoir vu).

Après un réveil un peu difficile parce que, quand même, j’avais bien le décalage horaire en tête, et quelques pérégrinations pour retrouver le bon bus, j’ai quitté ceci…

Untitled

… pour très vite me retrouver par là…

Untitled

… et finalement serpenter à travers routes de montagne et villages dans ces mêmes montagnes.

Untitled

En passant, si comme moi vous ne parlez pas chinois (!) et surtout si vous avez un peu peur de vous perdre, n’hésitez pas à demander votre chemin / des renseignements aux locaux, qui essaieront toujours de vous aider au mieux même si vous ne parlez pas la même langue. Pour ma part un petit vieux monsieur qui allait d’un temple à un autre s’est assuré que je descendais bien au bon arrêt vingt bonnes minutes après que je lui aie demandé mon chemin !

A Jinguashi, qui était mon premier arrêt, il y avait deux endroits à visiter : le Gold Ecological Park avec ses anciennes maisons japonaises restaurées et ses vieilles rues, et le Museum of Gold. Alors autant vous l’avouer tout de suite, j’ai traversé le premier endroit au pas de course, d’autant que bon, la maison japonaise où on ne peut pas entrer et dont on regarde l’intérieur quasi vide de loin, bof. Pour vous dire, je n’ai même pas pris de photos (hum) à part de ce panneau beaucoup trop mignon et qui rate un peu son but quand on y réfléchit, puisqu’a priori il s’agit de vous avertir qu’il y a des serpents et des guêpes dangereuses dans le coin mais de fait, tout le monde s’approchait du panneau (et des buissons) pour pouvoir le prendre en photo.

Untitled

Quant au Museum of Gold, il faisait très attraction fantôme, avec ses faux bruits de wagons et de mineurs qui travaillent, et ses reconstitutions. On vous met un casque sur la tête, et hop vous marchez à travers les anciennes mines.

Untitled

Untitled

Au final je me suis baladée dans la ville. J’avais initialement prévu de retourner vers la vieille ville, mais à force de faire le tour je suis tombée sur un bus qui passait… que j’ai pris sans trop me poser de questions parce qu’il avait plus ou moins l’air d’aller à Jiufen. Je reconnais qu’un de ces jours ça va me jouer des tours de prendre des bus comme ça en passant… mais bon.

Untitled

Il a une bonne vue de là où il est assis lui... Cette idée de prendre n'importe quel bus ou presque en passant va finir par me jouer des tours mais bon... :)

P1110140

10-15′ plus tard, le bus me déposait effectivement à Jiufen, qui a servi d’inspiration aux décors du Voyage de Chihiro. J’étais déjà passée par là en mars de la même année, et la ville m’avait beaucoup plu dans son épais brouillard fantomatique de l’époque. Brouillard. Ce qui signifie que là, j’ai tout simplement découvert qu’on voyait la mer depuis la ville, ce que je savais pas. Eh oui, le temps influe totalement sur notre perception d’un endroit, voyez plutôt :

(Mars 2012)
P1110099

(Novembre 2012)
Untitled

Untitled

J’ai naturellement adoré me re-balader dans le coin. Jiufen est connu pour ses minuscules ruelles plein de stands de bouffe et de souvenirs pour touristes. Eloignez-vous donc de la ruelle principale et perdez-vous un peu aux alentours (ma spécialité), montez et descendez les innombrables escaliers où traînent souvent des chats et/ou chiens endormis.

UntitledUntitledUntitledP1110093

Untitled

Untitled

Mais pas trop loin quand même, parce qu’il faut aller voir la rue avec le salon de thé dont les masques sont… flippants ou magnifiques ou les deux à la fois, au choix. Ce sont exactement ceux là qui ont servi pour Chihiro.

Untitled

Untitled

Untitled
(Ca, c’est TRES pimenté).

Untitled

Untitled

En bonus, des photos de Jiufen en mars 2012, puisque j’y étais donc aussi… dans le brouillard.

P1110100

P1110105

P1110110

P1110111

P1110128

P1110135

Pour aller à Jiufen depuis Taipei, aller à Zhongxiao Fuxing MRT Station, sortie 1, et chercher le bus 1062 (environ une heure de trajet). On peut aussi prendre plein de métros puis un taxi mais c’est beaucoup moins drôle… Il y a des bus qui desservent assez souvent le trajet Jinguashi-Jiufen sinon.

Oh, et j’oubliais, si vous êtes fans de Miyazaki, vous remarquerez non seulement le nombre impressionnant de touristes japonais en pélerinage dans le coin, mais également qu’il y a deux ou trois marchands d’ocarinas… qui jouent le thème de Chihiro ou de Totoro, au choix, pour attirer le touriste. Il y a même des ocarinas en forme de Totoro.

Ca a parfaitement fonctionné avec moi !

P1130672

Taïwan, part 1.

6 Comments

  1. Mais justement c’est quoi des ocarinas?

    Posted on 02-oct-13 at 15:22 | Permalink
  2. @toute petite : un instrument de musique : tu souffles dedans, c’est un peu une sorte de mini flûte :)

    Posted on 02-oct-13 at 15:26 | Permalink
  3. popoline

    Je veux une vidéo de toi jouant de l’ocarina totoro !! Bisous bisous.

    Posted on 02-oct-13 at 15:58 | Permalink
  4. Popoline : je ne sais pas jouer de l’ocarina moi ! ;)

    Posted on 02-oct-13 at 17:26 | Permalink
  5. Ahhhh mais comment tu me donnes trop envié de découvrir ce pays!!! Je suis encore au Japon et je me ferai bien un petit arrêt à Taïwan avant de rentrer ! Et +1 pour les touristes chinois à éviter!!

    Posted on 03-oct-13 at 02:48 | Permalink
  6. @Amy : t’es pas trop loin en ce moment en plus !! bon faut qu’on parte des touristes chinois quand tu reviens alors ;)

    @laetipiu : c’est mignon hein ? j’aurais du en acheter plein en fait :)

    Posted on 03-oct-13 at 23:38 | Permalink