littlesa

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 31 octobre 2007

mer
31
oct '07

En vrac

- Je dors comme un loir, j'ai dormi jusqu'à 10h ce matin, c'est fou...
- Je prends des petit déjeûners... Je prends du temps pour me préparer...
- J'écoute de la musique (mais je n'écoute que du MiLK & Fruit Juice parce que je n'ai que ça en mails, aideeez-moi, envoyez-moi des chansons par mails !!) et je regarde des vidéos sur mon iPod nano framboise écrasée que j'ai eu dimanche soir et dont je suis absolument fan !
- Je suis un peu triste d'hier mais j'ai eu des textos vraiment adorables... merci...
- Je me perds dans le quartier et j'ai envie d'acheter des fruits...
- Je fais mes posts depuis un énorme mac et je suis de plus en plus convertie...
- J'apprends à me servir d'un sèche-linge
- Je suis désespérée de ne pas avoir le temps de lire tout ce qu'il y a ici
- Je regarde les poissons rouges en me demandant 4 fois par jour s'ils ont mangé
- J'ai une super coloc qui fait des pâtes (et des tartes ?)

J'ai vraiment l'impression d'être en vacances... Je n'ai pas envie de partir à Bruxelles demain soir pour le weekend, help !!

mardi 30 octobre 2007

mar
30
oct '07

Ce midi...

J'aurais du faire un post sur l'installation chez la gnaat family-qui-est-partie-en-vacances, mais de façon inattendue ce midi je devais manger avec mon plus jeune oncle, qui m'avait contactée ce weekend pour me dire qu'il venait de Grenoble passer deux jours à Paris...

Alors, manger avec lui, ça me stressait un peu, mais finalement... Puisque c'est lui qui l'avait demandé, pourquoi pas, me suis-je dit... a priori, me disais-je, il ne me demandera rien, on restera formels, d'accord je n'avais pas eu de ses nouvelles depuis plus d'un an, mais j'en étais arrivée à un point où je refusais de me laisser de nouveau pourrir la vie par ma famille, comme je l'ai déjà dit ici (tiens, d'ailleurs, c'est lui, sur la photo...) et plus récemment ici. Et ce n'était qu'un déjeûner, et puis, je me préparais à ce que rien n'ait changé, à me blinder, et c'est le plus jeune, ce n'est pas, et de bien loin, lui, le pire...

Je me suis réveillée bien ce matin, dans ce lit de petite fille tout rose (et oui, je dors dans le double lit en hauteur des enfants, en bas c'est bleu, en haut, c'est rose, et tout en haut comme ça j'ai l'impression d'être dans une cabane dans un arbre, c'est reposant, c'est calme, c'est chaleureux, cette chambre d'enfants, vraiment...), sans aucune inquiétude réelle, j'ai dit au revoir à ma coloc temporaire qui est partie plutôt joyeusement bosser puisque c'était juste à côté, et je me suis lentement préparée... L'impression d'être vraiment en vacances alors que je suis à Paris, c'est curieux... Tout est reposant, j'avais envie de me poser et de lire tout ce qu'il y a ici... Un appel de mon oncle, ok, j'y vais...

Même dehors, avec le soleil, il y avait une atmosphère de vacances, toujours pas de stress, mais j'allais être en retard, je préviens par texto, il me rappelle, et m'informe que ce n'est pas grave, qu'il m'attendra au resto avec mes grand-parents. Je raccroche.

Et l'angoisse qui monte d'un coup... mais pourquoi est-ce que je n'y ai pas pensé avant, pourquoi n'y ai-je pas réfléchi ? Mes grand-parents, comment ça mes grand-parents, ils vont être là ? Mais je ne veux pas les voir moi... Mais c'est trop tard là... Qu'est-ce que je fais, qu'est-ce que je fais ? ... Bon, je vais y aller, continuer le chemin, oh non, il faut que j'envoie des textos aux gens qui vont comprendre, pour me sentir moins seule, pour ne pas courir le risque d'être dans un état lamentable d'ici quelques heures... l'angoisse qui monte, les pas qui ralentissent sur le parvis, et puis s'engueuler toute seule de se comporter comme ça, mais je n'ai plus que 4 ans et je ne veux pas y aller, je ne veux pas qu'on me rappelle quel échec je suis, à quel point je ne suis pas à la hauteur, à quel point j'ai déçu toutes les attentes...

J'ai fini par y aller, en essayant d'arrêter de penser... là bas, heureusement, il y avaient certes mes grand-parents, mon oncle, mais aussi quelques amis de mon oncle qui l'accompagnaient, et j'ai fait bonne figure, mangé mon bol de soupe, dit bonjour à mon grand-père... dit quelques mots dans un vietnamien qui me revenait avec peine à ma grand-mère... oh mon dieu, qu'elle était maigre, petite, âgée, combien d'années est-ce qu'ils ont pris tous les deux en seulement un an et quelques mois ? Mon grand-père peine à se déplacer tout seul, il ne parle presque plus, il ne m'a presque pas parlé... Ma grand-mère a souri poliment, elle avait l'air perdue... Elle avait l'air de ne pas savoir quoi me dire, elle avait l'air... contente de me voir ? Et moi qui me concentrait sur mon repas, qui mangeait vite, trop vite, qui ne savait plus comment me comporter... Et mon oncle qui me demandait comment ça allait... Et mon grand-père silencieux... Faire bonne figure, au secours...

C'est lui, qui par son entêtement, celui là même qu'il a transmis à ma mère, à tous ses enfants, qui a participé à cette lente destruction de ma famille... C'est lui qui, ce midi, ne disait presque rien, ne me parlait pas, mais n'avait pas l'air de me juger plus que ça... Et cette horrible pensée que j'ai eue, ils vont bientôt mourir et tu ne seras pas plus avancée, peut-être qu'ils m'aimaient à leur façon mais ils ne l'auront jamais montré, et il n'y a strictement rien à faire, tu ne peux rien y faire... et j'ai continué à jouer le jeu, mais j'avais mal, et j'étais perdue, mais tu ne peux rien y faire.

Ils ont fini par s'en aller, parce qu'ils étaient fatigués. Moi, je suis rentrée, et... voilà.

En me disant.. eh bien, il ne reste plus que ma mère que je n'ai pas revue...

Peut-être que la petite fille de 4 ans peut essayer de grandir un peu, ou du moins, d'être un peu plus apaisée là haut dans la cabane toute rose ? ... Ce soir, je vais juste y retourner.

lundi 29 octobre 2007

lun
29
oct '07

Instants des jours derniers



Totoros dans les poches de Cococerise - Chouette, une journée Ikea ! - Capuche à oreilles de lapin mais MiLK n'aime pas les lapins...
Enième nature morte non finie, mais les bouteilles de lait je les connais par coeur - Lecture du groupe de théatre de Léa à la Médiathèque de Vincennes - Trop de crêpes à l'atelier
Manga Expo surréaliste - Chez Gnaat il y a Bob l'Eponge - Composition à peindre

dimanche 28 octobre 2007

dim
28
oct '07

Un vrai post de flemmarde.

Ils en parlent bien mieux que moi, mais à partir de demain je vais "déménager" pour deux fois 3 jours chez ce monsieur qui sera parti en vacances, et j'aurai cette demoiselle là comme coloc, et effectivement, je pense qu'on va en fait finir devant la télé à papoter, parce que... c'est quoi ce truc comme quoi je connais toutes les facettes de la vie parisienne ! :p

Bon, allez, hop, reprenons la course...

vendredi 26 octobre 2007

ven
26
oct '07

And Happy Birthday !

Ce soir, sincèrement, il va vraiment falloir être là bas. Parce que non seulement c'est bien, mais c'est exceptionnel...

Henry Sparrow + (Please) Don't Blame Mexico, ce soir en concert, au Motel, 8 passage Josset, Paris 11ème, à 21h !

A ce soir ! :)
ven
26
oct '07

Un peu après - euh...

Je suis extrêmement perplexe face à l'adaptation cinématographique.

M'en vais relire le bouquin, et digérer la séance de ciné...

jeudi 25 octobre 2007

jeu
25
oct '07

Avant - ou comment je suis devenue fan de Neil Gaiman...

Ce n'est pas dans mes habitudes mais je me suis rendue compte ces derniers jours que j'attendais la sortie de ce film avec impatience depuis des mois, en fond... Hier est sorti Stardust (attention, site officiel du film, et lourd). Non, je ne l'ai pas encore vu, d'où le titre de ce post.

Stardust est adapté du roman de Neil Gaiman, auteur plutôt connu dans le monde des comics, puisqu'il est le scénariste de la série des Sandman... que je n'ai pas lus, ou presque (on me les a passés quand j'étais très mal, autant dire que je ne me souviens plus trop de cette période là et donc de ce que j'ai bien pu lire - oui ceci est un appel à peine voilé à la personne qui me les avait alors prêtés, pour qu'elle me les file à nouveau). Ce qui m'amenait à un paradoxe, puisque généralement, lorsque je parlais de Neil Gaiman, on me répondait "ah oui, Sandman blabla", et je répondais "non, Neverwhere".

Car j'ai personnellement découvert cet auteur à travers ses romans, et en particulier, donc, Neverwhere, que j'avais dévoré, lu, puis relu, et que je possède en deux exemplaires... dont un exemplaire de prêt, si si... (ne fuyez pas, ce post n'est pas encore fini) !

Neverwhere est un roman sombre, mais pas tant que ça. C'est une quête, mais pas que. C'est drôle, étrange, imaginatif, et je ne me suis plus jamais baladée dans les couloirs du métro londonien de la même façon après l'avoir lu... Neil Gaiman a une façon si particulière de dépeindre un monde entier, né de son imagination, avec ses propres règles, et pourtant si lié au monde normal... J'adore son univers.

Après Neverwhere, j'ai donc lu Stardust. Et je suis... tombée amoureuse de ce livre ? ... C'est un peu exagéré, mais c'est l'idée.

Parce que Stardust est un conte de fées à la Neil Gaiman, avec tout ce que ça peut comporter... Encore une quête (mais tous les personnages des histoires de Neil Gaiman ne sont-ils pas en quête de quelque chose, ou plutôt d'eux-mêmes ? Sans jamais parvenir à se trouver, d'ailleurs...), une jeune fille à aider, une méchante sorcière... Tous les ingrédients du conte de fées, oui...

Mais avec cette pointe de mélancolie tellement propre à Neil Gaiman. Avec cet humour étrange. Avec cette petite tendance vers l'horrible que l'on pourra retrouver plus tard dans son "roman pour enfant", Coraline, qui fait plus peur aux adultes qu'aux enfants... Stardust m'a émue, pour une raison que je suis finalement incapable de définir vraiment.

Vais-je être extrêmement déçue par son adaptation cinématographique ? Je vous dis ça demain, puisque je vais aller le voir ce soir.


(Oui, c'est le bordel chez moi).

Mais en attendant, si vous avez un peu de temps et si je ne vous l'ai pas déjà offert :) , lisez Neverwhere et son univers sombre, ou alors Stardust et son conte de fées mélancolique, ou encore Coraline pour les adultes qui ont des peurs d'enfant, Miroirs et Fumées parce que c'est un recueil incroyable de nouvelles et de poésies, dont une version de Blanche-Neige qui m'a traumatisée, et que sais-je encore...

J'allais oublier également ce monument d'humour (encore un de mes livres préférés, vraiment !!) qu'est De Bons Présages / Good Omens, en collaboration avec Terry Pratchett. Il est également l'adaptateur officiel des dialogues américains du film Mononoke Hime - Princesse Mononoke d'Hayao Miyazaki (mais alors si vous ne connaissez pas les films d'Hayao Miyazaki, je me demande un peu ce que vous faites sur ce blog :) )...

Et enfin, il tient un blog, enfin un journal, un vrai, long, avec des tonnes de choses intéressantes à lire. Et en plus, il est extrêmement gentil, et il m'a dédicacé tous mes bouquins il y a quelques années... voilà voilà... à demain pour ma plus grande déception cinématographique, ou pas... :)

(Et ce post a trop de liens, je sais ! :) )

mercredi 24 octobre 2007

mer
24
oct '07

Ca se rapporte beaucoup à la bouffe tout ça... :)

C'est compliqué, les relations humaines, les sentiments, tout ça, non ? ...
Pourquoi s'entend-on si bien avec certaines personnes, et d'autres non ? Rapidement, lentement... plus ou moins vite...
Mais voilà, cette année, j'ai fait trois belles rencontres parmi d'autres, et c'est incroyable comme c'est allé vite (et lentement à la fois ?)...

Elle, dont je parle souvent ici finalement, "blondinette lunaire", colorée, que je remercie d'avoir osé m'écrire un jour... et qui fait des cakes que je mange toujours après.

Lui, qui se reconnaîtra, que j'ai vraiment eu peur de perdre... et qui peut toujours attendre pour que je lui fasse à manger :p

Et puis elle, avec qui j'aime parler, tout simplement... et qui est venue hier avec des kiwis...

mer
24
oct '07

^____^ ou :) en fait...

Oh, j'ai juste le sourire aux lèvres...

Le poids est parti, je me sens tellement légère...

Je n'en pouvais plus de me refréner... du silence imposé... cette sensation de perte.

Depuis 18h hier, je souris...

mardi 23 octobre 2007

mar
23
oct '07

Rien à voir

Mais bato, tu as intérêt à le tenir, ton blog, vu le peu de nouvelles que j'ai eu de ta part ces derniers mois, b**del !!
mar
23
oct '07

Et la reponse est : je ne sais pas.

J'ai tellement l'impression d'être une enfant en ce moment, ou du moins de ne pas réussir à me conduire comme une adulte raisonnable.

Un enfant, ça n'est pas satisfait de ce qu'il a déjà. Ca demande davantage, même s'il ne sait même pas lui-même si c'est une bonne idée, même s'il ne sait pas où il en est... Ca ne sait pas démêler ses propres sentiments.

Alors comment demander aux autres de mieux savoir ou d'être clairs ? Et pourtant... Parce que les autres sont censés être les adultes.

Comme une enfant capricieuse, en ce moment, je me referme. Je ne suis pas capable de passer outre, je ne suis pas une adulte, comme tant de gens semblent le croire... Je vous avais pourtant dit que je faisais semblant, non ?

Je me demande jusqu'à quel point on peut être triste et faire semblant d'aller bien, justement parce que ce n'est pas si grave et qu'on peut encore le faire ?

Je me demande quelle est la part de culpabilisation de ne pas être comme il faudrait être... d'arriver à me comporter en adulte. Je n'y arrive pas. Et en plus je vais sûrement tout y perdre, à me comporter si bêtement...

Je me demande pourquoi plus le temps passe, plus je me sens pas du tout à la hauteur, pas du tout bien, plus je raconte n'importe quoi pour oublier...

Je me demande si j'ai envie qu'on tienne à moi, oui, je me le demande vraiment, parfois...

Et pourtant je sais que là, j'ai plutôt une chance incroyable quand j'y pense... Je ne pensais pas qu'on pouvait vraiment avoir envie d'être mon ami(e), tout simplement... C'est paradoxal, quelque part. Mais est-ce que je vais y arriver ?
mar
23
oct '07

C'est définitif...

Je dois aimer me faire mal toute seule...

lundi 22 octobre 2007

lun
22
oct '07

J'aime...

... passer une bonne soirée chez des gens que j'adore. Et rire. Et manger des lasagnes qui seront paraît-il encore meilleures la prochaine fois. Et découvrir qu'en fait j'aime la tarte à la rhubarbe. Et jouer à la wii. Et me dire, décidemment, je ne vous vois pas assez souvent...

... dire des conneries pour plaisanter comme "mais en fait je peux venir avec toi là bas ?" pour un concert à Bruxelles, chez quelqu'un que je ne connais pas, et qu'on m'apprenne qu'en fait, le billet est pris, prends tes billets de train, tu y passes 4 jours, hop. Ok.

... ma relation équilibrée avec Léa. Tout simplement.

... avoir plein de gens au téléphone quand ça ne va pas, les écouter tous dire la même chose, de penser à moi en priorité, d'être égoïste, de couper les ponts, m'engueuler de ma faiblesse... et de ne pas déprimer. Me rendre compte encore une fois en leur parlant qu'ils sont là dès que ça ne va pas, qu'ils m'écoutent parler, pleurer, avec une patience infinie. Les textos d'excuse aussi, alors que vous n'avez pas à vous excuser...

... j'aime moins par contre me retrouver en pleine nuit très froide à pleurer et rigoler de ma situation absurde, avec un monsieur M. que j'ai appelé tout de suite, qui a failli cependant m'envoyer à perpet les oies dans le mauvais noctambus :)

... quand quelqu'un prend la peine d'essayer de m'expliquer pourquoi les gens viennent vers moi... et pourquoi je dois faire attention.

... quand même les repas équilibrés, les histoires de tisane, mais je ne sais pas si ça continuera.

(bon, très bien, je n'y arrive pas, à ne pas écrire, quoiqu'il arrive)...

dimanche 21 octobre 2007

dim
21
oct '07

Annonce personnelle et générale

"Je ne sais pas combien de temps ça va durer", mais on va mettre ce blog un petit peu en pause...

Le temps de réfléchir, pour voir si c'est définitif ou pas.

jeudi 18 octobre 2007

jeu
18
oct '07

Ce blog, ça devient n'importe quoi

(j'ai encore des lecteurs ?)

Je voudrais juste dire à monsieur Gnaat que je l'aime beaucoup mais qu'en arriver à devoir lui dire par twitter qu'il faut qu'il consulte ses mails parce que je lui ai posé une question par ce biais là, ben ça devient n'importe quoi :)

Edit suite au commentaire : je te hais :p
jeu
18
oct '07

3, 3.5, 4, 4.5

Après tout, ce n'est qu'une question d'échelle non ?

Et spécialement pour Pauline (non, ce n'est pas le tien), une photo qui fait peur.



Bon, alors précisons que je ne l'ai pas tué, ce totoro, mais qu'il était en cours d'assemblage :)

mercredi 17 octobre 2007

mer
17
oct '07

Message d'information

Par suite de manque de sommeil et d'encombrements de pensées dans le cerveau, ce blog est un peu parti en vrille (en même temps, je vous l'accorde, c'est la base même de son existence), mais tout est mis en oeuvre pour le remettre sur de bons rails.

En vous remerciant de votre compréhension.

lundi 15 octobre 2007

lun
15
oct '07

Quatre et demi

Ca va un peu mieux... merci.

Dormir...
lun
15
oct '07

Je crois que je suis... non, rien

Tu as l'air fatiguée, Sabine...

Ouhlala t'as l'air fatiguée, dis donc...

Je partais pour mon cours de peinture et puis... j'ai fait demi-tour. Mon sac pesait trois tonnes, j'en avais marre de le trimballer. J'ai pourtant essayé de me motiver, mais non... Pas le courage.

Je vais finir par réellement m'endormir dans le métro.

Ce blog est sous-titré "plaintes et récriminations" en ce moment, désolée...
lun
15
oct '07

Lundi matin

Alors contrairement à Choupinette que je remercie en passant pour sa conversation qui me tient éveillée jusqu'à 2h30 du matin (et ce n'est pas de l'ironie, j'étais vraiment contente de te parler, toi qui sais tout alors que tu es pourtant loin), mon humeur et mon état de fatigue ne se sont absolument pas améliorés depuis vendredi... même si...

Après ce samedi j'ai passé un gros dimanche de n'importe quoi et qui ne s'est pas du tout passé comme prévu, en compagnie du bordelais qui partait aujourd'hui vers la contrée du sirop d'érable, de monsieur f., et à la fin de ce monsieur et apparition éclair mais appréciée de Mlle C. ... sauf que je crois que je suis désormais aussi malade...

Je crois que la phrase "tu es fatiguée non ?" a du revenir assez souvent, surtout quand je me suis à moitié endormie dans le métro en les écoutant parler (ce qui n'avait pourtant rien à voir avec votre conversation, je vous assure !) ou quand j'ai commencé à raconter des blagues pourries (si si).

Je songe de moins en moins vaguement (de plus en plus précisément donc :p) à supprimer des tas de trucs sociaux, comme myspace, facebook, et tutti. J'ai même parlé il y a peu de supprimer ce blog, mais là, je ne sais pas si j'en suis capable...

J'enchaîne les épisodes de Grey's Anatomy, du coup je n'écoute plus que la bo de la série.

Plus je parle avec mes amis, plus je me rends compte d'à quel point ils me connaissent bien... C'en est même effrayant :p Je me demande si je peux leur cacher grand chose en fin de compte, eux, qui ont déjà tout deviné, eux qui me regardent actuellement accumuler fatigue, énervement, lunatisme, frustration, humeur en dents de scie... sans finalement y pouvoir grand chose... merci de me supporter :)

Edit : mais le ou la prochaine qui me dit "mais on le savait limite avant toi", je le ou la frappe :p

samedi 13 octobre 2007

sam
13
oct '07

3 filles dans le marais



Je n'ai pas trouvé ce bracelet au Salon des Créateurs de la Mode qui se tient actuellement et jusqu'à demain aux Blancs Manteaux dans le quartier du Marais à Paris, mais je voulais faire une photo "filles", et enfin sorties de ce lieu de perdition (des jolies choses partouuuut !), nous nous sommes posées un peu sur un banc... et j'ai vraiment trouvé que les petits motifs, les achats de Mlle C. et Mlle L., et leurs sacs, faisaient très... féminin. Du coup, je les ai embêtées un petit peu pour la photo, désolée les filles :)

Et je n'ai rien acheté...
sam
13
oct '07

Et flûte.

J'ai beau me dire, allez, ça va, ça va passer. J'ai beau entendre que paraît-il je suis quelqu'un de bien...

Il y a des choses qui me rongent en ce moment, et je ne m'aime pas comme ça, oh non... Je me sens mauvaise, je ne devrais pas penser comme ça, mais voilà... Arrête de penser comme ça, arrête de te faire du mal toute seule en plus, c'est mal !

Evidemment que je suis loin d'être parfaite moralement, mais j'essaie de tendre vers le mieux... et en ce moment, ce que je me déteste de penser comme je pense ! On n'aime pas se voir mauvaise, c'est certain.

Les noeuds à l'estomac reviennent et je croyais qu'ils étaient partis pour de bon... Je me raisonne, j'essaie de me détacher, allez, hop, occupe ton esprit à autre chose, ne pense pas, ne pense pas... ne te ronge pas.

Alors je finis par en rire, ou du moins essayer, et on me dit, à moitié pour rire... que je ne suis pas douée. Mais est-ce que j'ai envie de l'être, hein ? J'en ai peut-être assez de faire des efforts, parfois...

Post incompréhensible, je sais... Je suis trop lue, il y a des choses que je ne peux plus dire.

Ah si, il y aura 3 personnes qui comprendront un peu... désolée pour les autres.

vendredi 12 octobre 2007

ven
12
oct '07

Plumes



(d'après modèle).

J'ai découvert que j'aimais vraiment gratter, euh, dessiner, à la plume, ou au bambou taillé, avec de l'encre de chine toute bête... Pendant un peu moins de deux heures, hier soir, ça m'a calmée, reposée, détendue, de faire "grat-grat-grat" dans tous les sens sur ma feuille de papier... Merci à ces cours de dessin / peinture / techniques à l'eau de me changer les idées pendant quelques heures dans la semaine, de me vider la tête, et de me permettre d'écouter parler ces professeurs, toujours patients, toujours passionnés, qui me répètent de me "lâcher" un peu plus dans ce que je fais, et que j'essaie d'écouter.

A part ça, il fait plus froid, je suis fatiguée, je cours après le temps, elle le dit très bien. Je suis aussi déprimée, mais mes précédents posts n'affichaient pas non plus une humeur joyeuse (qui a dit que ce n'était de toutes façons jamais le cas ? :) ), donc, on le sait. Il paraît que je ne dérange pas, mais j'ai du mal à le croire... Signe que ça ne va pas, je me pose des tonnes de questions...

Et ce post de choupinette m'a fait sourire, parce que j'étais aussi justement en train de me dire que je ne m'aimais pas physiquement, et etc etc :p J'ai envie de jeter la moitié de mes vêtements, je ne sais plus comment m'habiller, mes cheveux m'énervent, voilà voilà...

Résumons, je déprime pour l'intérieur, je déprime pour l'extérieur, et, ah, j'oubliais mais une conversation avec une demoiselle me l'a rappelé, les garçons m'énervent.

Et si j'allais me coucher ?
ven
12
oct '07

J'ai peur...

... de ne pas être à la hauteur, tout le temps

... de ce que les gens en face vont penser de moi, en réalité

... de ne pas être aimée / appréciée ?

... de blesser les gens sans le faire exprès

... de ne pas réussir à surmonter certaines choses

... ah oui, d'emmerder les gens aussi, sans qu'ils osent me le dire, j'oubliais

Je dois être très fatiguée, me voilà encore en train de me chercher, ou de chercher un coin où ne plus déranger...
ven
12
oct '07

...

Fatiguée.

Suis définitivement en manque de soirée à regarder une série sous une couette et sans bouger (au hasard, Heroes, Gilmore Girls ou Grey's Anatomy ? On verra)...

Demain soir, je sèche ! (C'est pratique, les blogs, pour annoncer aux gens qu'on n'a pas envie de sortir)...

Franchement, vu à quel point c'est n'importe quoi ce blog en ce moment, je me demande vraiment pourquoi il y a plus de cent passages par jour ici... après le "comptez-vous", il y aurait le "pourquoi me lisez-vous", mais je ne pense jamais obtenir de réponse, vu que je ne sais moi-même pas pourquoi j'écris...

jeudi 11 octobre 2007

jeu
11
oct '07

Pfioulala...

Comme je disais ce soir à je ne sais plus qui, je dois avoir un passage "je vais m'engueuler avec plein de gens" en ce moment, c'est pas possible autrement... Je vais peut-être éviter de fréquenter des gens ces prochains jours, histoire de garder mes amis :)

(Oui, je peux aussi faire des posts courts et pas du tout émouvants, pour le coup, des fois)...

(... parce qu'en vrai, je suis trèèèès chiante :p)

mercredi 10 octobre 2007

mer
10
oct '07

Hey

Bon, je cours, je cours, et je file à la pyramide du Louvre rencontrer une autre lectrice et puis sans doute passer à Bastille pour la journée mondiale contre la peine de mort, et puis bosser aussi quelque part dans la journée (si si), mais je n'oublie pas de vous rappeler encore une fois après le post plus baaas là, que le concert c'est ce soir. Venez, c'est bien, voilà (je commence à être à court d'arguments, mais dire que le concert va être bien et que ce qu'ils font c'est bien, c'est suffisant non ?).

Hop.
mer
10
oct '07

Pensées

A l'autre bout du monde ou presque, une petite fille est née, et j'ai été très, très heureuse pour les heureux parents. Et pourtant, bien des naissances ont eu lieu autour de moi ces dernières années, mais ce n'était pas pareil... Allez savoir. Un bordelais va certainement passer les voir, nous donner plus de nouvelles, leur apporter nos pensées. J'ignore pourquoi, comment, mais je n'ai jamais eu l'impression qu'ils étaient si éloignés, beaucoup moins que d'autres personnes moins éloignées géographiquement. Disons qu'ils font partie de nos vies, quoi qu'il arrive.

Il y a plus d'un an à présent, ils ont réussi ce tour de force de m'aider alors qu'ils étaient à des milliers de km. Ne te laisse pas faire, voilà une phrase dont je me souviendrai... Passe nous voir... je n'en avais pas été capable, mais je restai accrochée à la moindre phrase. Je suis allée voir le bordelais, le strasbourgeois, ils ont fait attention à moi... j'ai passé Noël avec une grande fille, fait des tours à ikea avec une moins grande qui s'est occupée de moi comme une grande soeur, elle qui est plus jeune que moi :)

On ne m'a jamais abandonnée, on m'a tirée en avant, jusqu'à ce que je puisse marcher toute seule, on m'a répondu, encore, et encore, et engueulée, ce dont je leur serai toujours reconnaissante, quand je m'enfonçais toute seule... Ne te laisse pas faire, tu es plus forte que ça, bien sûr que ça va s'arranger, on est là...

Hier soir, j'ai rencontré quelqu'un qui me lisait ici sans me connaître, et j'appréhendais un peu. Le bilan de son côté ? Il paraît que je ressemble à ce blog, ou inversement, par le côté "sincère, intéressant, ouvert d'esprit, même si tu n'es pas à 100% comme ton blog"... ça me va, comme verdict, merci :) Et que j'ai l'air bien entourée. Enfin d'avoir su bien m'entourer. Je ne sais pas jusqu'à quel point c'est vrai, mais il est certain que c'est quand ça va très mal qu'on reconnait ses amis... et que les relations se renforcent. (Du coup, par contre, jusqu'à peu, j'avais un peu tendance à ne pas faire d'effort pour aller vers de nouvelles personnes... ou m'y intéresser... pas la force, aussi, j'avoue. Ca change. Mais je trie. Pas envie de m'attacher à n'importe qui, j'imagine...)

J'ai parlé de ma famille il y a peu. S'en détacher complètement, je n'en serai jamais capable, et souffrir à cause de ça, j'imagine que ça restera toujours un peu, parce que justement je ne suis pas capable de faire une croix dessus. Mais ça m'est égal, parce que quelque part, ça prouve que je ne suis pas comme eux, que je ne serai jamais capable de faire semblant d'aller bien devant des gens qui devraient compter, juste parce qu'il faut sauver les apparences. Et si cette situation me fait pleurer de temps en temps, ça ne me pourrit plus la vie, ça ne m'empêche plus d'avancer. Mais il faut, il faut absolument se protéger, trouver ses propres repères, et penser à soi. Et faire confiance à ceux qu'on a choisi et qui vous ont choisi...

A l'autre bout du monde, mais ailleurs, il y a quelqu'un à qui je pense en ce moment, que je connais pourtant si peu, que j'aurais voulu avoir eu le temps de connaître davantage, et à qui j'ai juste eu envie d'adresser quelques mots à travers mes propres pensées jetées ici. Pense à toi.

lundi 8 octobre 2007

lun
08
oct '07

Dans les arbres



Flyer avant qu'il s'envole ici.

dimanche 7 octobre 2007

dim
07
oct '07

Ca ne s'arrêtera jamais, et je le sais...

Seize mois.

Lire la suite...

dim
07
oct '07

Note pour plus tard



* Un vendredi soir tranquille à tricoter / crocheter avec ma cousine, qui fait des totoros à une vitesse dépassant l'entendement.

* Trois heures de dessin avec modèle vivant ce samedi, c'était la première fois que j'avais un homme en modèle de nu, tiens... Ben c'est plus difficile à dessiner qu'une femme...
* Deux heures de discussion sur la vie de couple, le célibat, les attentes, la pression sociale, les amis... avec une amie très récente, plus âgée que moi (pour changer ?), et qui comprenait, et ça fait du bien...
* Une crêperie avec des Tintin dans un coin.
* Des hurlements dans la rue pour le match que tout le monde attendait :p
* Une Cococerise pompette, un Grum que tout le monde aime bien, une Banancosmic qui essaie de ne pas se cogner, un MiLK affamé, un Tigermilk avec un falafel, et moi qui ne sait pas replier une carte, perdus dans la foule du Marais.
* Des installations vidéos franchement bizarres et pas toujours très convaincantes. Et du monde, encore, partout.
* Une personne de moins plus tard, le vélib rue de Rivoli à 2h du matin pendant la Nuit Blanche, c'est suicidaire. En tout cas dangereux : on a sérieusement eu peur, entre les voitures, les vélos, les motos... Tout ça pour finir sur des transats à Bercy, à contempler une tour qui faisait des bruits bizarres, en mangeant du chocolat.
* Il faudrait sous-titrer le Vélib sur certaines portions de pistes cyclables : "parcours à obstacles, avec montées, trous, tournants imprévus, parcours du combattant".

Bilan : Il est 5 heures du matin et je devrais songer à dormir.

Mais j'ai passé une très bonne soirée : soit je suis d'exceptionnelle bonne humeur, soit j'apprécie la compagnie de ces gens là...

samedi 6 octobre 2007

sam
06
oct '07

\(^_________________^)/

Lilas est née !! Bienvenue à toi, qu'on attendait avec impatience, félicitations aux parents à qui on pense énormément, particulièrement à Mony. Je te souhaite une très très belle vie, Lilas, tu as déjà des parents formidables \(^-^)_

Et en plus tu es sincèrement trop mignonne _(^-^)/ : hoooop !

Mony, Mog, félicitations, je suis vraiment très heureuse pour vous... !!

vendredi 5 octobre 2007

ven
05
oct '07

Hop (je me demande combien de posts s'appelent "hop" en fait)...

Radio.blog re-remplie. Des tas (enfin, pas trop non plus) de chansons déjà écoutées en boucle, déjà mises souvent... J'ai une tendance à l'obsession musicale, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué. N'empêche : elles sont toutes bien, a priori, sinon elles n'y seraient pas :p
ven
05
oct '07

Perspectives



(d'il y a 10 jours).
ven
05
oct '07

Encore un questionnaire.

Taguée par Marie.

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la quatrième ligne.
...smiling hugely as she went through, clutching her passeport...(Neil Gaiman, Anansi Boys, que je n'ai toujours pas lu).
Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?
Euuuuh... Sincèrement, j'ai allumé la télé il y a quelques mois pour regarder quelque chose, et c'était avant le Danemark, mais quoi, je ne m'en souviens plus... Je ne regarde vraiment pas la télévision...
En dehors du bruit de l'ordinateur, qu'entendez-vous ?
De la musique. Unguided, The New Pornographers.
Quand vous êtes sortie la dernière fois, qu'avez vous fait ?
Pris le métro. Juste avant ça, me suis faite percuter à grande vitesse par une toute petite fille habillée en mauve qui n'arrivait plus à s'arrêter sur sa lancée...
Que portez-vous ?
Une robe à carreaux marron, des collants mauve, un gilet vert, des docmartens mauves. Dernièrement je me dis que je devrais me calmer sur les couleurs, aussi...
Quand avez-vous ri pour la dernière fois ?
Hier soir.
Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Des affiches. Des cartes du monde...
Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?
Des parents qui m'ont fait peur pour ce qu'ils inculquaient à leur enfant. Une enfant silencieuse. Et le fait de devoir être une adulte face à eux.
Quel est le dernier film que vous avez vu ?
La Dernière Légion, un film très mauvais, mais j'ai beaucoup ri avec Léa, que j'avais réussi à convaincre d'aller voir ce film au lieu d'un autre plus sérieux (mais promis, on va voir le film sérieux la prochaine fois) !
Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Une maison, réponse très basique.
Dîtes-nous quelque chose que nous ne savons pas.
... Euh... En vrai, j'ai 4 ans.
Aimez-vous danser ?
Oui, je crois, quoique je ne sache pas :)
Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?
Oui, mais en définitive et en revenant, j'aime peut-être trop Paris... ou alors il me faudrait une bonne raison.
Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ? Un garçon ?
Caroline, je crois... Sinon je ne sais absolument pas.
Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
"Surprise, j'existe ! Bon maintenant, faut que je te laisse, je retourne dormir."
Qui voulez-vous taguer ?
Qui voudra dans les gens qui me lisent...
ven
05
oct '07

Ce post va faire fuir les gens.

Bon.

Je n'ai pas encore passé de soirée entière chez moi depuis euh... vendredi dernier ? et ce n'est pas toujours pas prévu avant dimanche... Et le pire, c'est que je n'arrive pas spécialement à m'endormir tôt, je dors peu, et je ne suis en réalité pas si fatiguée. Il y a bien un moment où je vais être fatiguée pour de bon, non ?

J'ai regardé par curiosité les stats de ce blog (je les regarde de temps en temps, quand même)... : à minuit, il y avait 124 passages sur ce blog. Bon, d'accord, vous passez plusieurs fois pour certains d'entre vous... mais même en éliminant ça, il reste dans les 70 personnes... Et vous savez quoi ? C'est très frustrant ! :)

Je suis curieuse en ce moment de savoir qui me lit, d'autant que je n'ai jamais trouvé ce blog très intéressant (c'est moi qui l'écris, pour des raisons que je ne cherche pas à comprendre ni à analyser moi-même) : il n'a pas de sujet particulier (il pourrait par exemple parler de, je ne sais pas moi, musique, d'art, ou de la reproduction des schtroumpfs, au hasard), il part dans tous les sens, il a eu une période franchement noire, pour devenir franchement futile parfois... avec quelques posts prise de tête de temps en temps, parce que je suis une fille qui réfléchit trop. Je mets un temps fou à parler des choses dont je voudrais parler (comme, encore au hasard, mettre des photos d'Andalousie d'il y a quand même quatre mois), il n'y a aucune ligne directrice à part ce qui me passe par la tête. Et ma tête est pleine de choses inutiles.

Je reste donc surprise à chaque fois que je constate que des gens passent ici, reviennent, lisent, et parfois même commentent. D'ailleurs, chers lecteurs anonymes, ne vous privez pas de commenter, même pour ne rien dire de particulier, puisque je pollue déjà le net avec mes propres élucubrations...

J'en suis toujours et encore à cette éternel questionnement du à la façon dont j'ai été élevée et à ma propre histoire personnelle, répété et amplifié par ce blog : mais pourquoi donc s'intéresserait-on à moi ?

Et à me relire, là, tout de suite, il me semble bien qu'il serait tout de même nécessaire que je dorme, en fin de compte :)

En même temps, je me dis que si j'écoute ça avant de dormir, il est un peu normal que j'ai du mal à m'endormir.


Olivia Lufkin - Spiderspins

mercredi 3 octobre 2007

mer
03
oct '07

Addi(c)tif - post modifié - mais sans colorant

Au fait, le concert d'hier soir de MiLk & Fruit Juice et Orouni accompagnés de l'Homme Mystère était très très bien, un des meilleurs entendus / vus, en toute honnêteté...

Et il y avait plein d'instruments. Des guitares, un clavier, une mandoline, un glockenspiel décoré, un casiotone qui se désaccorde souvent...

Et ils remettent ça mercredi prochain, au Pop In, 10 rue Amelot, dans le 11ème, près de république, à 21h. Ce sera sûrement aussi chouette qu'hier... !

et dès que j'ai un peu plus de temps et un logiciel d'images digne de ce nom sous le mac, je vous mets le magnifique flyer et je remplis la radio.blog...

Edit : et il n'y a pas que moi qui le dit, que c'était bien : lui aussi, et elle aussi.

Le re-edit vous apprend aussi qu'Orouni joue jeudi soir sans filet, et vendredi aussi.

Et que (Please) Don't Blame Mexico en live, c'est bien.

Et aussi que dès que je dors assez, je ferai des posts un peu plus normaux. Quoique.
mer
03
oct '07

Pourquoi...

... oui, pourquoi, faut-il que je m'inquiète et m'angoisse quand tout va bien ?

Parce que la dernière fois que j'ai cessé de m'inquiéter, j'ai connu l'enfer ?

Est-il possible que j'arrive à me convaincre un jour que les choses vont bien sans avoir peur, peur, peur...

Hier, comme me disait quelqu'un à la fin, c'était ma journée des rencontres auxquelles je ne m'attendais pas... Ce qui m'a le plus étonnée étant mes propres réactions.

L'ai vu passer. Un coup au ventre, passager, une sensation de perte de repères, et plus rien. Alors, c'était juste ça ? Un dégoût de ce que je voyais, aussi... "tu crois que l'intérieur d'une personne prend le pas sur l'extérieur, à un moment ?" m'a dit une amie à qui j'en ai parlé... Oui, je le crois... Je savais que j'aurai en horreur ce qu'il est devenu, mais à ce point ? Ce n'était en même temps que ma propre perception... Et l'indifférence. C'est ça, l'indifférence ? Il y a tellement de choses entendues de sa part que je ne peux pas oublier, ou des journées entières de l'été dernier dont je ne me souviens au contraire plus, alors que ceux qui étaient là s'en souviennent sans doute trop bien... Et pourtant, lui, cette personne là, que j'ai vue passer hier, elle m'indiffère et me dégoûte à la fois, c'est étrange. C'est fini, je suis guérie de ce côté là ?
Ce qui aidait peut-être un peu : le fait que c'était sur le chemin pour aller voir / aider des gens que j'aime bien. Je n'en sais rien...

Ce qui est encore plus étrange, c'est que la seconde personne croisée par hasard dans la soirée, et à qui j'ai du parler un minimum bien que j'ai bien essayé de me défiler, ne m'a personnellement rien fait. Elle s'est juste plutôt mal comportée il y a longtemps avec quelqu'un que j'aime beaucoup, sans plus, et pourtant je ne supportais pas l'idée de lui parler. Au point que je suis allée me calmer deux minutes dehors, un peu énervée...

Ce n'est pas très logique, tout ça... Ou ça l'est peut-être si on y réfléchit, mais je n'y arrive pas, pour le moment...

mardi 2 octobre 2007

mar
02
oct '07

Franchement...

... il n'y a que moi pour avoir le réflexe de mettre mes lunettes alors que j'ai mes lentilles.

Histoire de me souvenir que je suis très myope.

Gros soupir.

lundi 1 octobre 2007

lun
01
oct '07

Mardi !



lun
01
oct '07

Contradictions

On dit que je suis sociable... je me force.

On dit que j'ai des facilités à faire rencontrer / rassembler les gens... Que j'ai l'air à l'aise, souvent... Moi, je ne me sens à ma place (presque) nulle part.

Eternel décalage entre ce qu'on a l'impression d'être et la façon dont on est perçu... au prime abord, ensuite, petit à petit...

C'est facile d'avoir l'air d'être à l'aise quand on ne se soucie pas trop de la personne en face... ou tout simplement parce que c'est le jeu à jouer... Mais quand on n'a plus envie de jouer ? Que reste-t-il ? Les expériences "sociales" qu'on a eues dans sa vie nous poussent-elles petit à petit à abandonner le jeu, ou au contraire à devenir de plus en plus expert(e) là dedans ? Moi, ça dépend des jours...

Mes ami(e)s me disent en ce moment, du fait de certains évènements, qu'ils sont très heureux / fiers des relations qu'on a réussi à établir au fil du temps... c'est vrai, et je m'en rends particulièrement compte en ce moment, ce n'est pas si courant, ce genre de relations... vous êtes plus une sorte de famille pour moi, mais une que j'ai choisie. Bon, on se tape souvent dessus, mais je vous adore quand même :p

Mais pour en arriver là (et pour combien de temps, on verra bien !), j'ai l'impression qu'il a fallu qu'on se casse pas mal les dents sur d'autres gens... les déceptions, les fausses relations, comprendre que tout le monde n'est pas gentil..., les engueulades, comprendre aussi qu'on ne sera pas toujours présents... mais qu'on peut être sur un autre continent et toujours avoir une place (voire 3 !) dans notre vie, etc etc...

J'ai récemment reparlé avec une amie d'il y a dix ans, et les quelques regrets d'avoir laissé cette relation se finir si mal se sont envolés... plus rien à se dire, plus rien en commun, c'est triste mais qu'y faire ? C'était peut-être une des amies les plus proches que j'avais, dans ce que j'imaginais de proche à l'époque, et finalement, on ne se connaissait pas. Or ce genre de relation ne m'intéresse plus...

Je rencontre des gens aussi par le biais de ce blog... une jeune demoiselle s'est présentée à moi il y a quelques jours, elle voulait faire ma connaissance... Je me demande évidemment ce qu'elle a pensé de la version réelle de l'auteur de ce blog :p Nouvelles formes de rencontres, pas plus étranges que d'autres finalement, et qui ont l'avantage étonnant d'avoir une base plutôt solide : on a aimé ce qu'on a lu chez les uns et les autres, on pense un peu de la même façon. Curieux, non ?

Mais alors, paradoxalement, pour d'autres formes de rencontres, d'endroits, bien que j'accepte de jouer le jeu, parce qu'il faut bien sociabiliser et que c'est ainsi aussi qu'on fait de belles rencontres, je me demande souvent ce que je fiche là, pourquoi cette sociabilité de façade... Et puis je continue.

Comme ce blog.
lun
01
oct '07

Court.

Ca, que je ne connaissais pas du tout il y a un jour, vu ce soir en concert, c'était vraiment bien.
Merci ! :)

Ca me rappelle vaguement que ma radio.blog est vide...