littlesa

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 mai 2007

jeu
31
mai '07

A et B et C.

On ne sait jamais quand le formuler et puis depuis des mois la pudeur a repris le dessus, je l'étais moins, pudique, quand j'allais mal, trop ouverte, trop de douleur à déverser ? A ce sujet, on m'avait dit que sortir d'une dépression par un blog (entre autres mais pas que !), c'est pas mal ^^; Pas de noms donc, post incompréhensible par ailleurs, mais allons y, car, pour tout récemment :

Merci à monsieur M. qui a été assez honnête pour me dire qu'il l'avait aperçu à un concert vendredi dernier... et que ça lui avait été désagréable... tu as bien fait de me le dire, passé le premier moment, je me suis rendue compte que j'étais soulagée que tu ne me le caches pas, et de ta réaction.
Et puis, moi je te le dis, patience, les choses iront mieux, allez allez ! >___<

Merci mademoiselle S., pour les deux dernières longues conversations qu'on a eues et que tu as eu la patience surtout d'avoir avec moi... celle parce que tu comprenais bien que j'avais besoin d'en parler, vendredi, et puis celle pour essayer de me redonner confiance en moi : tu es une fille formidable, voilà ! J'ai hâte de pouvoir te voir plutôt par chez toi, d'ailleurs ^^ ...

Merci mademoiselle L., toujours présente alors qu'elle est loin, malgré tout ce qu'elle a à faire, parce que tu es une vraie amie, de celles que je pensais ne jamais avoir un jour, de celles avec qui on sait qu'on peut se fâcher avec pour des broutilles de filles, puis râler, pleurer pour ça, et se réconcilier comme des vraies filles ;) Suis pressée aussi de te revoir en juillet, et j'essaierai de ne pas être malade cette fois ci ^^;

Merci mademoiselle N. (mais en fait aurais-je plus d'amies filles que je ne le croyais ?), pour avoir dit "oh moi je lui aurais fait raser les murs", et pour toute l'année écoulée en fait... et félicitations pour ton nouveau boulot ! Et même si on se verra beaucoup moins désormais, j'espère qu'on se continuera à se voir de temps à autre ^^ Et puis je voulais te dire... tu as raison, on a pris 10 ans d'un coup avec cette histoire, quelque part... La petite Sabine à emmener dans les magasins après le boulot te salue ^^

Il faudrait aussi que je remercie la grande mademoiselle M. avec qui j'aime bien parler au téléphone même si on entend rien et qui est toujours très élégante et j'adore chantonner avec elle en boucle, le grand monsieur F. et ses interventions/blagues/jeux de mots que tout le monde adore, mademoiselle K. qui passe sa vie dans les trains une fois par mois et qui aime aussi les blagues de monsieur F. et avec qui j'ai aussi des conversations téléphoniques un peu surréalistes et tu peux revenir regarder la télé même si c'est en vf quand tu veux, il y a encore du riz-steak et même de la sauce maggi si tu es sage :p, monsieur L.M. qu'on ne voit pas assez souvent, monsieur M. qui nous emmène en weekend et a la patience de supporter la bande de gamins qu'on est dans la voiture, et plein d'autres gens, et...

Aurais-je en fait énormément de chance de connaître autant de gens bien ? Je crois bien, oui...
jeu
31
mai '07

Delerm et cie...

Cette journée c'était du grand n'importe quoi...

Entre les gamines qui ont réussi à mettre de la gelée de je ne sais quoi sur les souris des ordinateurs (et qui avaient bien sûr décidé de tout nettoyer à l'eau)...
Moi qui reçoit d'abord une place gratuite pour le concert de Delerm pour lequel j'avais déjà une place le soir-même alors que je n'avais rien demandé..
Puis deux places pendant qu'on y est youhou... sauf que je ne connaissais pas grand monde d'intéressé... Vous dites Vincent Delerm et tout le monde se barre, si si :)
Mon photoshop qui décide de faire n'importe quoi aussi et de planter en plein milieu d'une opération délicate... hurlement de frustration...
Le fait que je n'avais dormi que 5h (j'ai du mal à dormir en ce moment)
Puis le fait que je me rende subitement compte en fin de journée, téléphonant à un ami, qu'en fait les places payantes supposées pour ce soir étaient pour demain (note pour plus tard, vérifier correctement la date sur les billets), donc pour le coup j'avais bien deux places gratuites que je pouvais utiliser en fin de compte, mais toujours une personne à trouver pour le soir même (et quand vous dites Delerm... ah, je l'ai déjà dit ;) ) ! bon finalement tout s'est arrangé, j'y suis allée.
Mais du coup comme je ne peux pas y aller demain, je dois quand même revendre la place de demain... (si vous ne suivez plus c'est normal)...

Le concert était excellent, comme d'habitude, voire mieux, car entraînant, joyeux, avec en invité surprise un Jean Rochefort salué et applaudi comme une véritable rock-star, salle à moitié debout, hurlements à n'en plus finir...
Vincent Delerm de plus en plus sautillant et souriant, qui donne envie de chanter (et comme il a appelé les gémeaux à chanter, j'ai chanté !) pendant plus de deux heures... C'est la 7ème fois depuis septembre, sa tournée se termine, je ne m'en suis pas encore lassée, et j'y retourne vendredi (mais j'ai vérifié mon billet cette fois ci -__-) !


Vincent Delerm à la Cigale


Je ne peux pas résister à l'envie de remettre Il fait si beau, version la Cigale 2006...

Une surprise de taille aussi : en première partie, une jeune femme brune et souriante joue de la guitare, entonnant une très belle chanson en hébreu... j'aime déjà beaucoup sa voix, sa chanson, la seconde est du même acabit. La troisième chanson est au clavier, elle commence à pianoter, je suis étonnée, je reconnais le début ! Elle s'arrête, précise qu'elle a fait cette chanson avec Readymade : hé, mais je connais ! Et la jeune femme d'entonner You're the Only One, pure moment de grâce, dans un Olympia complètement conquis et qui va l'applaudir très très longuement au bout de 5, puis 7 chansons... Et elle est encore en première partie vendredi, j'ai hâte de pouvoir la ré-entendre, Yael Naim, qui sera en concert en novembre à la Boule Noire, et qui sort son album sur le label Tôt ou Tard en août...

mercredi 30 mai 2007

mer
30
mai '07

Ah oui, un titre.

Je ne fais pas dans la séquence nostalgie mais il y a deux nuits de ça, je cherchais des photos sur mon ordi et je suis tombée sur des vidéos & photos des vacances à Olonne en septembre 2004 avec Siro, MiLK & Mano (et Neko & Alexis en guest-stars de deux jours !) ... c'est très étrange à regarder. Evidemment, ce sont de très très bons souvenirs, mais qu'est-ce qu'on a tous changé physiquement, y compris moi... Pourtant j'avais déjà 29 ans (!) à l'époque, ça me semblait vieux, mais quand je me regarde finalement j'ai encore une tête de gamine -_- ... Et ne parlons pas de Siro qui a l'air d'avoir 12 ans et MiLK 10 :p Neko aussi a l'air toute jeune... bon, , je commence à verser dans la séquence nostalgie :D

Pourtant ça ne fait que deux ans et demi, c'est fou comme les gens peuvent changer en si peu de temps. Parfois je me dis simplement que j'ai une maturation très très lente... Je ne crois pas que ça m'ennuie plus que ça en fin de compte, ça ne m'empêche pas de remplir ma déclaration d'impôts (pour prendre un exemple complètement stupide) ou d'essayer d'être responsable, mais je ne pense pas être telle que la majorité des gens de mon âge devrait être... je note d'ailleurs qu'il faudrait que j'aille prendre des nouvelles de mes amies d'enfance, qui sont toutes mariées avec des enfants que je n'ai pas vus depuis un bon moment ! Je me sens en décalage parfois, mais je me suis entourée de gens que ça ne dérange pas. Une de mes amies a 50 ans et en fait 35...

Pendant que j'y étais, même si ce n'était pas prémédité, j'ai effacé beaucoup de photos, de vidéos, des années 2005 / 2006, celles où il est, principalement, enfin, uniquement de quand on était ensemble. C'est bien la première fois que je fais ça pour quelqu'un, mais je ne pense jamais arriver un jour à les regarder normalement, alors autant libérer de la place sur le disque dur. De toutes façons, il n'y avait pas grand chose de réel ou d'honnête là dedans, je ne m'en rends compte que maintenant. Les effacer n'a même pas été vraiment douloureux, à vrai dire... ce ne sont pas des souvenirs heureux, je n'ai plus envie de savoir ce qui était vrai ou faux là dedans. Et voilà, j'en suis bien arrivée, finalement, à sa phrase du lendemain de sa fuite : "tu ne devrais pas chercher à savoir ce qui était vrai ou faux entre nous"... presque un an après. Sauf que ça montrait sa manipulation, et pour moi c'est juste une quasi indifférence. Bref.

Et puis ça m'a libéré 1,5 Go ! Hum Hum ^^

En fin de compte c'est peut-être à mes amis que je devrais demander, si je fais mon âge à présent ou pas, quoiqu'ils seraient capable de me répondre qu'ils ne savent plus parce qu'ils ont l'impression d'avoir fêté 20 anniversaires avec moi en seulement quelques années... :)

lundi 28 mai 2007

lun
28
mai '07

Mois de mai : court et concis.

Bon anniversaire monsieur Michel ^^ !

dimanche 27 mai 2007

dim
27
mai '07

Hey Hey Hey, encore un post super intéressant !

(Je sais, je sais, vous adorez lire toutes les conneries / pensées inutiles qui me passent par la tête en ce moment, mais je pense que je fais en toute sincérité une réaction inverse à mes mois de réflexion sur moi-même ! J'ai juste envie d'être bien... autant que possible... ^^)

Et pour commencer, le chanson qui va bientôt rendre dingue mon coloc, parce que je la chante du matin au soir (je deviens facilement obsessionnelle avec les chansons, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué avant), souvent, en attendant le bus, en allant faire les courses, en attendant d'entrer dans la salle de cinéma, breeeeef.



Ensuite, en ce moment, je n'ai pas envie de sortir. Il n'y a pas longtemps, quelqu'un m'a dit que j'allais rater une soirée de ouf (oui, ce sont les jeunes qui parlent comme ça non ? :p) , et franchement, quand on m'a dit ça, j'ai tout simplement eu envie de rester chez moi, ça ne me donnait pas du tout envie ! ^^; Je deviens vieille :D (ou casanière, mais je l'étais déjà).

Du coup je passe mes soirées devant Gilmore Girls, si si. J'adore Gilmore Girls, j'aimais déjà beaucoup en vf en désordre sur la une il y a longtemps, et maintenant dans l'ordre et en vo, c'est encore mieux ! Mais le truc étrange, c'est qu'à chaque fois que je regarde Gilmore Girls, j'ai envie d'arranger mon appart... est-ce normal ? o_o ...

Sur ces très intéressantes interrogations... :)

samedi 26 mai 2007

sam
26
mai '07

Post super interessant.

J'avais écrit "Il FAUT que j'arrête de manger" il y a deux posts, et j'étais bien partie pour tenir cet engagement là, en tout cas pour moins manger... mais depuis, j'ai mangé un kolokke curry (curry au croquettes de pomme de terre) au resto japonais jeudi, goûté un dessert à base bananes/bouts de chocolat/jus de citron/sucre hier, une petite fille a tenu à partager ses barquettes au chocolat avec moi, et des gens que je n'avais pas vus depuis un an, croisés presque par hasard en allant au ciné, sont allés prendre une glace, et il a bien fallu que je les accompagne d'une glace aussi (la glace compote de pomme/vanille/caramel de chez Häagen-Dazs est délicieuse) !
Je donne un peu l'impression de passer mon temps à manger là... le pire étant que quand je dis "non mais faut que j'arrête de manger là", on me répond "mais c'est pas comme si tu n'avais pas de marge". Nan mais attendez, je ne veux pas non plus grossir ! :p

Rien à voir, mais comme la fin de l'année approche, à l'atelier, on décroche les oeuvres de l'année précédente et on commence à accrocher les nouvelles oeuvres, terminées... sauf que c'est marrant mais mes trois professeurs d'arts plastiques sont les trois seuls à être complètement à la bourre... ^^ Ma prof de calligraphie japonaise recommence son stress de fin d'année et court partout, comme je la vois faire depuis 4 ans, son mari commence à se demander ce qu'il va accrocher, vu que personne n'a vraiment fini, et la dernière nous demande de ramener les oeuvres du début de l'année parce qu'elle vient de se rendre compte qu'elle n'en a pas assez... je les adore, ces trois professeurs, d'ailleurs, ils sont d'une patience et d'une... humanité, oui, que je ne rencontre pas si souvent (mais du coup ils se laissent souvent déborder ^^)...

J'ai testé le brou de noix, j'aime beaucoup... Quant à mes raisins, enfin la composition de feuilles + grappe de raisin, ça avance, ça avance... Elle va bien finir par en être satisfaite un jour, enfin, d'ici la fin de l'année scolaire, non ?




Oh oui, et Pirates des Caraïbes 3, j'ai beaucoup aimé ! Contrairement à Spiderman 3 (qui me faisait plus l'effet de retrouver des anciens amis mais avec une confusion totale et un manque de scénariste pour donner un peu de cohérence au tout qui gâchait ces retrouvailles), ce troisième volet des aventures de Jack Sparrow et cie est non seulement divertissant, mais ne laisse pas uniquement l'impression d'avoir été emmené sur des montagnes russes comme pour le deux (en se demandant quand ça va se terminer, l'énième looping). Il y a une histoire qui tient la route (et pas seulement des trahisons à la chaîne), c'est drôle, et les effets spéciaux impressionnants s'intègrent néanmoins parfaitement à l'histoire.
Qui plus est, on ne voit pas passer les presque trois heures de film, alors... :)

J'oubliais : faut-il s'inquiéter quand un serveur responsable de chez Häagen-Dazs vous accueille d'un grand "Bonjour ! Vous allez bien ?" avec un grand sourire comme si vous veniez tous les jours, ce qui n'est, je le précise haut et fort, pas du tout le cas ? Je viens juste de temps en temps et j'ai une tête reconnaissable, je crois... ^^;

vendredi 25 mai 2007

ven
25
mai '07

Screenshot truc.

Suite au post de Laeti sur son site de jolies petites choses ^^ , je m'exécute, mais comme je lui disais, c'est le désert sur écran, je n'aime pas les petites icônes ! (Elle va encore plus dire que je suis une geek ;) )

J'ai un petit programme dont j'ai oublié le nom qui change régulièrement (de 15' à une semaine, là je ne sais plus ce que j'ai mis, un par jour peut-être) le fond d'écran de cet ordinateur. Là du coup c'est tombé sur Natalie Portman, mais ça aurait tout aussi bien pu être Totoro ou une photo, ou un fond d'écran piqué sur le net, comme cette poire dessinée que j'ai vue passer il y a une heure (je me suis d'ailleurs demandé pourquoi j'avais un dessin, certes joli, de poire en fond d'écran).



Natalie Portman, donc, actrice que j'aime beaucoup, et image tirée de Garden State, film que j'avais adoré à l'époque, pour son histoire, pour ses acteurs, pour sa bande originale, évidemment. Je me demande combien nous sommes à avoir découvert The Shins à travers cette désormais scène culte où Sam, interprétée par Natalie Portman, fait écouter à Andrew, dont elle vient de faire la connaissance, le groupe qui change ta vie...



(Sinon, concernant le passage de relais... alors Choupi Siro, Léa, DocFusion & Grum ? ^^).

jeudi 24 mai 2007

jeu
24
mai '07

Vrac furtif.

Concert d'Au Revoir Simone à la Fondation Cartier excellent, très bonnes conditions, contente, contente ! Contente aussi de m'être convaincue assez vite d'aller remercier une Annie totalement kawai / cute / absolument mignonne pour son implication sur scène, étonnée de me rendre compte que j'arrive facilement à parler à certains et totalement pas à d'autres O_o... pour pas changer. (Je suis sûre que j'arriverai à aller parler à Julie Gomel la prochaine fois -_-) ...

Il FAUT que j'arrête de manger. Barbecue kasher dimanche, gâteau au chocolat dimanche, crêpes lundi soir, resto tibétain mardi soir, charlotte au chocolat aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir pris 15 kilos... x___x

Flemme absolue de faire un compte-rendu de la soirée d'avant-première de Nerdz d'hier soir, vous invite à aller lire ici ce monsieur qui dit tout très bien et exactement comme il faut, et en plus je pense pareil (si ce n'est pas de la flemme ça...). Pendant que j'y suis, je m'excuse encore de t'avoir oublié, Ndj :D Et Nerdz, c'était drôle. Très.

Visite à Ikea. Bilan : une passoire et c'est tout. Non, je ne suis pas malade.

Resto tibétain donc hier soir. Chers gens présents, savez-vous que vous êtes excessivement agréables de compagnie ?

Et sinon, est-ce qu'un lecteur/lectrice s'y connaitrait en Danemark ?...

mercredi 23 mai 2007

mer
23
mai '07

Un samedi à se balader...

Le beau temps toute la journée...

Lire la suite...

dimanche 20 mai 2007

dim
20
mai '07

Dans 3 heures, ça fera 24h que je n'ai pas dormi et je suis faaatiguée mais contente ^^

jeudi 17 mai 2007

jeu
17
mai '07

Concerts & spectacles à venir

Post mémo pour moi-même...

Lire la suite...

jeu
17
mai '07

toc, toc, toc, toc, toc...

Ben, euh, oui, c'est bien pratique...
jeu
17
mai '07

Bouts de fin avril-début mai...

En vrac... Etretat & la plage d'Honfleur il y a presque trois semaines, où on a passé une très très chouette journée à se promener, jouer au ballon, chanter, manger !
Un tableau sur du carrelage posé dans une chambre.
Les tentures du bar du théatre du Ront-Point où Karine et moi nous sommes posées pour nous remettre d'une expo consacrée à la pourriture au Palais de Tokyo, qui nous a donné envie de nous laver les mains toutes les cinq minutes (je n'ai toujours pas compris l'intérêt de cette exposition).
Le choeur de la basilique de Vezelay, aux portes du Morvan, dont je n'ai pas vraiment pris de photos, mais toutes ces hautes forêts, ces vallées, ces hautes collines qui se succèdent donnent une telle impression de calme et de perennité.
Le théatre du gymnase, où grâce à mon cousin j'ai vu le spectacle des Hors-la-loi, comédie musicale jouée par des handicapés, intéressant, parfois drôle même, mais très confus dans la mise en scène et pas toujours très drôle donc (enfin la salle riait, nous devions être décalés ?).
Un bout de Moret sur Loing, un de ces villages près de Fontainebleau où les impressionnistes aimaient bien aller peindre...



Les petits sablés découverts au resto d'un ugc...
Un pêcheur aventureux à Moret sur Loing...
La reconstitution de l'atelier de Brancusi, près de Beaubourg.
Le concert de JOhn JOhn hier soir, avec en première partie Julie Gomel : je ne connaissais pas vraiment ni l'un ni l'autre à part à travers leurs pages myspace respectives, et j'ai vraiment beaucoup aimé, à revoir et à écouter.
Juste une juxtaposition de couleurs.
Les corrections d'Eiko, ma prof de calligraphie, sur ce qu'elle veut que je fasse concernant ces grappes de raisins ! >__<
Le tableau fini.
Vue sur la vallée depuis Vezelay.
Sans commentaire ? :)

mardi 15 mai 2007

mar
15
mai '07

Mmm...

Je ne sais pas si c'est la toux qui me fatigue,
le temps changeant,
le film de ce matin (après le commercial-divertissant mais néanmoins attendu et assez apprécié malgré ses surenchères Spiderman 3, et l'étonnant et rythmé film d'animation Amer Béton, j'ai vu Loin d'elle qui m'a évidemment fait pleurer par son sujet et ses très bons acteurs dans un jeu tout en retenue),
les éternelles questions d'arrière-fond (en arriver à comprendre clairement que si je ne voulais pas d'enfant avant c'était par peur de reproduire le schéma de ma mère, de ne pas savoir l'aimer et de créer des souffrances comme on m'en a créé, et que si je voulais finalement en avoir un c'était parce que je me sentais bien, même si c'était basé sur une illusion, et à présent je ne sais pas, j'ai juste peur, mais en bloc je crois, qu'on puisse me refaire du mal, je me demande si ça partira un jour...), et autres inquiétudes,
les tracasseries administratives du moment,
un état de fatigue généralisé...

... mais en tout cas j'ai envie de me mettre dans un coin et de ne rien faire du tout.

lundi 14 mai 2007

lun
14
mai '07

Liens...

Tiens, je suis allée dans un lycée de cette ville...

Ah bah d'accord...

Ca commence bien...

samedi 12 mai 2007

sam
12
mai '07

Jeanne Cherhal

Cela fait un bon moment que je voulais parler de Jeanne Cherhal, si si. J'adore ses chansons. En tout cas son troisième album, parce que j'avoue moins accrocher au second (le premier, je ne le connaissais pas, d'ailleurs j'avais même écrit qu'elle n'avait fait que deux albums en tapant ce post !), moins mélodique (beaucoup moins), même si c'est de toutes façons drôle et si bien écrit... la mélodie est importante pour moi, c'est indéniable. Or donc, j'aime les mélodies et les paroles de la plupart des chansons de L'Eau, et la façon dont elle joue avec les mots sur la musique. Des chanteurs/ chanteuses français qui arrivent à concilier les deux, il n'y en a pas tant que ça, si ? Ou c'est tout simplement que je ne les connais pas encore...

Une de mes chansons préférées, Je suis Liquide, mise souvent le matin, souvent même chantée très fort le matin, pour commencer la journée... (mais pas en ce moment puisque je suis aphone ^^). Je la trouve belle, cette chanson, qui parle de faiblesses avec tellement de force finalement.



Non je ne suis pas forte, mais, je ne veux pas qu'on me porte
Non je ne suis pas forte, mais, je ne veux pas qu'on m'escorte
Non je ne suis pas forte, mais, jamais ne m'arrêterai

Non je ne suis pas grande, mais, je ne veux pas qu'on m'attende
Non je ne suis pas grande, mais, je voudrais bien qu'on m'entende
Non je ne suis pas grande, mais, jamais ne m'allongerai

Non je ne suis pas solide, ça c'est la nature qui décide
Non je ne suis pas solide, je suis cassable, je suis passable...
Je suis liquide !

Non je ne suis pas belle, mais, je ne veux pas qu'on me le rappelle
Non je ne suis pas belle, mais, ça dépend à quelle échelle
Non je ne suis pas belle, mais, tout arrive on sait jamais

Non je ne suis pas solide, ça c'est la nature qui décide
Non je ne suis pas solide, je suis cassable, je suis jetable...

Je suis liquide de sueur et de confusion, je suis liquide comme la lave en fusion
Je suis liquide et deviens flaque en un clin d'oeil, je suis liquide comme rosée sur les feuilles
Je suis liquide en écoutant couler mes veines, je suis liquide en regardant couler la Seine
Je suis liquide quand je t'ouvre mon sillage, je suis liquide et je t'accueille en mon village

Non je ne suis pas solide, ça c'est la nature qui décide
Non je ne suis pas solide, mais mieux que ça, mais mieux que ça !

Non Non Non Non ...


Quand j'écoute Canicule en marchant, assise dans le bus, ou tout simplement chez moi, je me retrouve invariablement à battre le rythme de fond. L'album s'ouvre d'ailleurs sur cette petite chanson entêtante qui me fait sourire, avec ce ton un peu blasé, écrasé par la chaleur... à écouter cet été ?



J'aurais bien pris une douche glacée, mais ma plomberie est encrassée
L'eau devient tiède et fait des bulles... Tu le concèdes, c'est assez nul
.


Et enfin le clip de Voilà, qui semble être la chanson choisie pour la promotion et la représentation de ce troisième album.



Voilà voilà voilà voilà, si seulement dans ce qu'on est on pouvait faire un choix
Seulement, voilà voilà voilà voilà
... on peut pas.


Si j'avais pu choisir entre moi et autre chose
C'est un peu moche à dire mais j'aurais pris autre chose
J'y pense assez souvent, et je commence à m'y faire
Quand j'en aurai le temps, je finirai même par me plaire...


C'est une grande chanteuse, Jeanne Cherhal, qui a coupé ses nattes depuis son premier album, et dont on ne me dit que du bien en ce qui concerne ses concerts (je n'ai pas encore réussi à la voir, mais ça viendra bien un jour), et voilà, voilà, voilà, que dire de plus ?
sam
12
mai '07

Aaaargllll !*tousse*

Eh bien voilà, je le sentais venir depuis quelques jours, je toussotais, je cherchais mes mouchoirs : je suis MALADE ! >__< J'ai de la fièvre, je réclame du sirop, des médicaments à mon coloc, je gémis, je me plains, bref, c'est l'horreur. Enfin je gémis plus que je ne me plains, car je deviens aphone. Snif.

Me voilà donc condamnée à passer le weekend sous la couette, devant la télé, à comater devant : les Cités d'Or et ses fabuleuses musiques expérimentalélectroniques et ses magnifiques documentaires-au revoir-à bientôt (je plaisante mais je suis fan), la seconde saison de Dead Like Me (mais seulement avec sous-titres parce qu'il y a un personnage, je ne comprends rien à ce qu'il raconte, vraiment), des épisodes de Gilmore Girls (me faut la suiiiiite !!), et pourquoi pas, même, la vraie télé (... mais il faudrait vraiment que je sois complètement malade, je crois).

Bon, je vais retourner dormir à moitié devant Gilmore girls, tiens...

vendredi 11 mai 2007

ven
11
mai '07

Temps qui passe

Je voulais parler des forêts, des vallées du Morvan, des églises et de leur calme... poster des photos de cette jolie région.
Je voulais parler du fait que faire de la peinture me fait du bien... je dois racheter d'autres toiles.
Je voulais aussi dire qu'en mangeant mon premier falafel avec une amie nous avons été, si si, attaquées par des oiseaux !
Je voulais aussi prendre en photo le tshirt que Léa a réalisé pour moi... et que j'ai porté hier...
Vous parler des livres d'Alain Rémond... des jolies choses dont parle Jean-Baptiste Thierree dans le numéro spécial des carnets du Ront-Point, et que la façon dont il a rencontré Victoria Chaplin est belle, voilà...
D'un bar étrange où les gens sont tous habillés pareil, et qui donnent envie de fuir au mcdo (ce que nous avons fait, d'ailleurs) devant lequel stationnaient des voitures et des cars de police en prévision des manifestations...
Vous apprendre que ma prof de calligraphie japonaise est enfin satisfaite des compositions de grappe de raisins que je fais -__-
Et que malgré la fatigue d'une longue journée comme hier, je suis toujours heureuse de voir certaines personnes que j'aime beaucoup, et que la fatigue se fait oublier à leur contact.
Et je ferai certainement tout cela, mais...

Le temps passe à toute vitesse, en ce moment. Je ne vais m'en plaindre, j'ai beaucoup de choses à faire, et je me sais désormais capable aussi de gérer les moments où il ne se passe rien pendant longtemps. Mais je constatais en cherchant une date dans mon agenda pour réunir des gens pour mon anniversaire que, eh bien, oui, le 20 juin, cela fera déjà un an.

Je ne suis plus accrochée aux dates, je n'ai pas cherché spécialement à m'en rappeler, mais oui : le 19 juin, c'est mon anniversaire, le 20 juin, cela fera un an. Si je le voulais vraiment, je sais que je pourrais exactement me remémorer ce que j'ai ressenti quand il a appelé, de la manipulation dont il a fait usage envers moi sans scrupules, qui a déclenché en partie l'espèce de folie dans laquelle j'avais basculé et dont je suis bien sortie... mais je n'en ai pas envie.

Je sais juste que je vais bien, que ça fait presque un an, et que c'est bientôt (!) mon anniversaire ! (et qu'il faut que je trouve une date, que j'ouvre un guide sur l'Andalousie, que j'aille chercher une valise, que je rachète des toiles, que je prenne une photo, que je finisse des peintures, et et et ! ^^)

mercredi 9 mai 2007

mer
09
mai '07

AAAAAAAAAAH ! \(^___^)/

J'ai eu les deux dernières places pour Au Revoir parapluie, transaction effectuée en une minute 24 secondes tout compris... cela faisait une bonne semaine que je désespérais de réussir à obtenir des places pour ce spectacle, qui se jouera à guichets fermés : quand je me suis rendue compte que j'y arrivais, que la transaction était en train de s'effectuer, je n'y croyais pas ^^;
(Les places se revendront-elles, comme il y a deux ans devant le théatre du Rond-Point, à 3 ou 4 fois le prix initial ?)

La Symphonie du Hanneton est le plus beau spectacle du monde en ce qui me concerne, et j'ai eu la chance de pouvoir le voir deux fois. La sortie du dvd de ce spectacle fut attendue, attendue, sans cesse repoussée, et difficilement trouvable à sa sortie, mais quel bonheur de pouvoir le revoir, même sur un écran de télévision ! Le Cirque Invisible de ses parents, vu il y a 12 jours, m'avait enchantée. Alors, ne peut-être pas pouvoir voir son nouveau spectacle me désolait ! ... Dans 20 jours, en sortirai-je encore en ayant l'impression de ne plus pouvoir toucher terre ?



Document pdf du spectacle, site du Théatre de la Ville.

lundi 7 mai 2007

lun
07
mai '07

C'est quand même étrange

... l'est-ce ou pas, je n'en sais rien, mais quand je regarde les sous-titres de mes contacts msn et autres, quand je lis les commentaires des gens que je connais par rapport à hier soir, ou les réactions des blogs que je lis (ce qui est peut-être plus explicable, même si je ne connaissais pas forcément leur intention de vote) je me dis, tiens, mais tout le monde est déçu, énervé, etc., alors, à une ou deux exceptions près, ceux qui ont voté pour notre nouveau Président (je n'arrive pas à m'y faire, c'est fou), ils ne sont pas dans mon entourage mais...

Ils sont dans ma famille par contre, qui en a "marre des jeunes qui traînent et il va nous nettoyer tout ça au moins, lui"... un jour, je vous parlerai peut-être de cette condition étrange d'être fille d'immigrés intégrés... asiatiques.
Ils sont ou auraient pu être dans ces adolescentes de confession juive qui hurlaient qu'elles haïssaient Ségolène, sans savoir vraiment pourquoi... et que seul Sarkozy pourrait les "protéger des arabes"... répétant les discours de leurs parents qui sont allés voter majoritairement pour lui, pour ce que j'en ai entendu, certes.
Ils sont dans ces quelques personnes à l'atelier devant lesquelles les profs n'osaient plus parler politique, étonnés de leur agressivité envers la gauche, les jeunes, les bons à rien, et tout le reste (par ici, il n'y en a pas beaucoup, honnêtement, des jeunes, déjà)...

Je me suis réveillée avec un sentiment d'irréalité, et ai fini par rire devant l'horoscope google du jour :

If you have been too serious these last few days, you might be tempted to overcompensate today. Be careful; ignoring reality isn't a smart strategy, even if you are tempted to escape into your dreams. Go ahead and indulge in a bit of fantasy, but make sure to acknowledge the importance of what's going on.

"Travail, autorité, morale", c'est parti...

dimanche 6 mai 2007

dim
06
mai '07

Bon.

Ceux qui ont voté blanc ou à droite et qui se plaindront dans les années à venir que la vie est dure, je sens que ça va pas passer avec moi...

Me demande si je vais pas m'inscrire au PS, tiens, vais y réfléchir pour de bon...
dim
06
mai '07

Il ne sert à rien, et pourtant...

Il ne sert à rien de s'énerver quand on entend en traversant un passage clouté, les gens en face parler : "moi je voterai blanc parce que de toutes façons c'est couru d'avance qu'il va gagner"... il vaut mieux continuer son chemin (en grommelant). C'est quoi cette logique de m... ?

Il ne sert à rien, quand on entend une amie dire qu'elle a trouvé l'attitude de Ségolène Royal méprisable, agressive et odieuse lors du débat télévisé, de s'énerver (encore), mais il vaut mieux expliquer les choses, tenter de discuter, et finalement, le lendemain quand on a totalement oublié, entendre "tu sais, pour hier, je crois que tu avais raison"...

Il ne sert à rien de se presser en cours de calligraphie japonaise, sous peine de pousser de grands soupirs parce qu'on n'arrive pas à obtenir le résultat que l'on veut, et les portes ouvertes de fin d'année approchent.



Il ne sert à rien de vouloir échapper à un orage, une averse qui va vous tremper et vous transformer en éponge dégoulinante ou presque, mais c'est tellement drôle de courir sous un bout de tissu en faisant "iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih !" avec une amie à côté, et constater que les filles font "iiiih" en courant sous la pluie pendant que les garçons marchent lentement (et stoïquement ?) derrière (et eux seront mouillés pour de vrai). (Dans la même veine, il ne sert à rien d'essayer de jouer à wii tennis sans hurler. On peut augmenter le niveau de difficulté en jouant alors que deux autres personnes jouent au ballon -pour de vrai, le ballon- de part et d'autre des joueurs de wii. Concentration maximale demandée et bris d'objets miraculeusement évités :)).

Il ne sert à rien d'essayer de calmer des adolescentes de 14 ans qui piaillent. Mais au bout d'un moment, on lève les yeux, on dit calmement et sans hausser la voix "bon, maintenant, vous sortez s'il vous plaît" et on a la surprise de constater que ça marche très bien parce qu'on n'a pas l'habitude de leur gueuler dessus sans raison... Et plus tard, on apprendra qu'on a une réputation de personne sympa mais ferme O_o ... (moi, ferme ? ils ne se sont pas trompés de personne là ?...)

Il ne sert à rien d'empiler des petites boîtes de petits sablés mais c'est tellement bon et tellement mignons qu'on n'y résiste pas...



Il sert par contre absolument d'aller voter aujourd'hui, enfin si vous êtes bien inscrits... !

samedi 5 mai 2007

sam
05
mai '07

Musicothérapie.

Rapport affectif à la musique. (et playlist changée en conséquence...)

Je ne suis plus capable d'écouter To the dancers in the rain d'Emilie Simon. Je pense que je n'arriverai plus à la mettre de moi-même, cette chanson. Somewhere over the rainbow d'Israel Kamakawiwo' Ole me donne encore envie de pleurer, même si ça passe...Let Go de Frou Frou me rend mélancolique.

Tout le dernier album entier de Laurent Voulzy me rappelle des nuits horribles à essayer de ne plus penser à lui, à pourquoi, comment, etc, et à essayer de dormir sans y arriver. Je mettais l'album en boucle, ça calmait relativement mes nerfs au bout de... longtemps... et je m'endormais d'épuisement. Mais cet album me rappelle aussi le jour où en revenant d'un entretien avec la psy, je l'ai découvert dans un sac accroché à ma poignée de porte, avec un petit mot de Marjorie qui était passée voir comment j'allais... ^^

Pendant cette période j'écoutais ou plutôt je passais de longs moments à regarder le clip d'Olivia, a little pain. J'adore cette chanson. Mog m'avait dit "essaie de parler d'autre chose" sur mon blog, j'avais mis ce clip, c'était déjà ça mais pas assez joyeux ^^

Une des premières fois où je me suis forcée à sortir de chez moi, ffx m'a emmenée voir Emily Loizeau à Paris-Plage... je me souviens que j'étais au milieu de cette foule et que pour la première fois, je me sentais un peu plus calme (bon, ça n'a pas duré, mais c'était déjà ça). Je suis allée acheter l'album, je l'ai écouté en boucle, comme toujours. Alors l'évocation de la musique d'Emily Loizeau, c'est l'été, L'Autre Bout du Monde, London Town, Sur La Route...

Quelque temps après, c'est Vincent Delerm que j'ai entendu et vu à la rentrée, au Pont des artistes. Il reste l'artiste que j'ai vu le plus souvent en concert, et je ne m'en lasse toujours pas : j'y retourne (deux fois !) fin mai. Il a curieusement rythmé, à travers ses concerts, le fait que j'arrivais de plus en plus à moins penser à tout ça... le premier concert était une catastrophe, je me souviens qu'on m'avait dit que je n'avais pas l'air bien, les suivants j'allais de mieux en mieux. Tiens, je viens de compter, je l'ai vu six fois depuis septembre 2006...

Les chansons suivantes aussi ont tourné en boucle d'une façon que vous n'imagineriez pas.

J'étais d'humeur sombre, alors j'ai mis Mysteries par Beth Gibbons, que j'avais entendue dans la BO des Poupées Russes, film qui ne m'a pas particulièrement touchée quant à la crise de la trentaine et ses atermoiements (j'étais même plutôt énervée par l'indécision du personnage principal), mais dont une scène m'a marquée, celle avec cette chanson en fond, quand Wendy erre des quais du train qui part vers les rues de la ville, complètement perdue... une scène triste, triste...

Un soir d'été, je suis tombée sur le net sur une jolie chanson de Joseph d'Anvers, A contretemps. C'était calme, je me suis alors dit qu'il fallait que j'écoute de nouvelles choses, différentes d'avant, et que celle-ci, déjà, c'était bien.

La session du groupe the Islands à la blogothèque avec leur chanson Volcanoes me rappelle la fin de l'été, une chaleur terrible, mais aussi le moment où j'ai commencé à chercher à aller mieux. J'ai un sentiment bizarre en l'écoutant maintenant, quelque chose qui navigue entre la mélancolie de l'époque mais surtout du renouveau. Je me souviens d'un soir où je rentrais, traversant la place de l'école, le souvenir net de ce moment où dans mes oreilles passait cette version de Volcanoes, avec les feuilles des arbres qui bruissaient et moi qui me disais, tiens, là, ça va...

Nine Million Bicycles, de Katie Melua... un jour, j'ai reçu un mail, comme j'en ai reçu quelques-uns quand j'allais mal, de gens qui me lisaient depuis un moment, depuis avant tout ça, des gens que je ne connaissais pas, qui voulaient simplement me dire que je devais continuer, des mails qui m'aidaient à remonter (et vous n'imaginerez jamais à quel point). Ce mail venait de Léa, qui voulait peut-être me connaître, qui voulait m'écrire, me parler, entre autres, de ce qu'elle lisait ou écoutait, et qui m'a parlé de Katie Melua. Alors j'ai écouté cette jolie chanson, que j'ai aimée. Et Léa est devenue une amie.

I wish that I could see you soon, d'Herman Düne, son clip loufoque avec plein de gosses, le retour d'un peu d'optimisme. Je chantonnais ça du matin au soir. Ca me donnait du courage, bizarrement.

(Ce qui est étrange c'est que j'écoute les morceaux dont je parle en même temps que je tape ce post...)

Décembre : MiLK m'a passé l'album d'Orouni à la fin de mon concert de chorale (je me souviens même que c'était dans le bus et que je me demandais si je devais le sortir de son emballage tout de suite ou attendre -oui je sais j'ai des réactions de gamine-) et alors que je ne connaissais finalement que In the Old days of our new life, j'ai commencé à l'écouter... j'aurais pu dire jusqu'à saturation, mais ce n'est toujours pas le cas. Dans tout ce que je cite, dans le genre "en boucle", ça doit être le pire :)

Il y a aussi les chansons de MiLK, évidemment... sa progression à lui dans ses compositions, son premier concert en première partie d'Orouni en septembre 2006, les chansons qu'il me passait en "musicothérapie", ce terme vient de lui finalement. Stars, Your ex-lover is dead, & The Magnetic Fields, Nothing Matters When We're Dancing, deux chansons entre les nombreuses qu'il m'a passées.

Et après ? Après, j'ai continué, comme je l'ai toujours fait, à écouter encore et encore, d'autres chansons, d'autres musiques, je fredonne avec les autres du Au Revoir Simone, du Toy Fight & du Islands dans la voiture en allant à la plage, je mets Babet & Jeanne Cherhal sur les routes vers les forêts du Morvan... Certaines chansons sont désormais vraiment liées à des périodes assez douloureuses, d'autres à des étapes de progression, et ça continue encore aujourd'hui...

jeudi 3 mai 2007

jeu
03
mai '07

Meuh.

Et pour alléger l'atmosphère, un dessin de meuh.

mercredi 2 mai 2007

mer
02
mai '07

Mais non quoi

D'accord, j'avais dit que je ne parlerai pas politique mais NON, quoi, NON !! Je viens de passer deux heures trente à m'énerver devant ma télé ! Comment peut-on laisser ce type dire autant de conneries ? Et de mensonges ? Et comment peut-on appeler des journalistes ces deux pantins du fond ?

...

Je vais regarder Heroes 20...
mer
02
mai '07

Soupir et décousu

Je devais entre hier soir et maintenant : corriger des devoirs, préparer un cours, finir un tableau, emballer des trucs, faire le ménage, lancer une machine, et au lieu de ça, j'ai mis à jour un compte Flickr et rempli un google Agenda parce que c'est pratique finalement pour les concerts O_o, fait un tour sur des pages myspace pour écouter de la musique, regardé l'épisode 19 de Heroes, tapé un post, grignoté de la salade, et regardé par la fenêtre... j'ai l'impression d'être un lundi après ce looong weekend de sable, de galets, de falaises, de forêts, d'églises, impossible de me faire à l'idée qu'on est mercredi déjà.

Mais n'empêche, Heroes est vraiment une des meilleures séries du moment... J'ai hâte de voir l'épisode 20 ce soir !

J'avais dit que je ne parlerai pas de politique histoire de ne pas me fâcher avec les gens mais j'adore ce post de Pauline qui reflète bien mon opinion d'ailleurs ! Alors votez comme les chats, les hiboux et les hérissons !!

Edit : ARG ! Ca y est, je vais pouvoir prendre ma place ^^
mer
02
mai '07

Le Cirque Invisible.

Vendredi dernier, je suis allée voir le Cirque Invisible, au théatre du Rond-Point (mon ami le théatre du Ront-Point, devrais-je dire, vu le nombre de fois où j'y suis allée et tout ce qui a pu y arriver depuis des années...), de Jean-Baptiste Thierree et Victoria Chaplin. J'étais impatiente d'y aller, je ne savais pas à quoi m'attendre, je voulais voir à quoi pouvait ressembler le spectacle des parents de James Thierree, celui là-même qui a créé "le plus beau spectacle du monde" selon moi... (La symphonie du Hanneton, ce spectacle où je disais qu'on ne touchait plus terre en ressortant de là...).

La lumière a décru, le rideau s'est ouvert : sur scène, un étrange monsieur aux cheveux blancs façon savant fou commence un numéro tout aussi étrange, rendant absurde les numéros de magie classique, les détournant, un mime souriant mais pas inquiétant du tout, coloré, qui arrache de plus en plus de rires au public d'abord décontenancé. Ses numéros sont courts, ils sont entrecoupés (ou inversement) de scènes tout aussi silencieuses interprétées par Victoria Chaplin. Aux rires se succèdent alors le ravissement, le souffle coupé, l'enchantement face à ces costumes incroyables (elle a décroché le Molière du costume pour le spectacle de son fils) et les transformations successives qui se déroulent sous nos yeux... (et son regard, mon dieu, le regard de Victoria Chaplin !)

Pendant deux heures -avec entracte-, on passe donc alternativement du rire à l'enchantement, ou les deux à la fois, et l'on comprend ce titre étrange du Cirque Invisible. J'en suis ressortie les mains rouges d'avoir tant applaudi, en mesurant ma chance d'avoir pu passer deux heures en compagnie de ce couple incroyable.

Je crois que malheureusement toutes les dates parisiennes sont complètes d'ici lundi, mais si vous pouvez y aller, n'hésitez pas une seconde (sinon ils sont en tournée en Italie cet été... et je prévois déjà d'aller les revoir en décembre).

Leur site.
Un article ici.