Retour page principale
(Archives)
30-09-02 12.34 p.m. "Encore à propos des blogs..."

Ca ne se voit peut-être pas, mais je m'interroge toujours sur la finalité des blogs :)
Donc mes recherches ont donné ça , ça , et encore ça .

Ah, et je viens de faire ça , et j'ai eu comme réponse... :

Votre résultat :

Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.

Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

Mouahahahaha.. pardon ^^; Bon, tout ça, c'est à cause du lien de Patrick , que je ne lis pas souvent mais je vais m'y mettre...


30-09-02 1.00 a.m. "Je devrais être au lit, je sais."

Le nouveau single de Dreams Come True est sorti, il est en anglais, je l'écoute déjà en boucle.
Plus d'infos ici .
J'adore cette chanson ^____________________^

When I close my eyes I see inside of you
A sad or sweet surprise Something clear or blue

And I feel the same Sometimes it's so insane

I saw it falling down Right before my eyes
The clouds are all around So I put on my disguise

But heaven has its price You can't get there twice

Someday, I'll say I found the answer And it's all about love
I'll fade away, someday And I know I'll find what I'm dreaming of...
It's all about love

If everything's different Then why has nothing changed?
You look at me, I look at you Sometimes love gets strange

A cat has nine lives But man, you don't live twice

Someday, you'll say You found the answer And it's all about love
You'll fade away, someday And I know you'll find what you're dreaming of...

Dig down deep inside of you Let the love come shining through
There is absolutely nothing you can't do
Because it's all about love

Someday we'll say We found the answer And it's all about love
We'll fade away, one day I know we'll find what we've been dreaming of

Someday, I pray To find the reason It's all about love
I gotta say, someday I'm gonna tell you every day, in every way
I'm gonna say

Dig down deep inside of you The sun comes shining through

It's all about love


29-09-02 6.20 p.m. "Sépa (me semble avoir déjà utilisé ce titre avant, mais là, j'avoue que j'ai la flemme d'aller voir. Wow, c'est long comme titre, c'est pas censé être court ?)"

Me disais que je ne sais pas pourquoi je fais un blog (oui, ok, finalement, ça s'est totalement transformé en blog), en fait. Je ne raconte pas réellement ma vie. Enfin, si, mais des bribes, et ce sont des trucs épars en général optimistes ou traités de façon optimistes ou ironiques. Evidemment que je ne peux pas raconter ma vie ici. Alors, voilà, aujourd'hui, comme presque tous les blogueurs à un moment ou à un autre de leur blog, je me pose des questions sur la finalité de ce blog. Qu'est-ce que c'est original, hein ?
Quand j'ai commencé à créer cette page, j'avais dans l'idée de faire une page sur un peu tout. Petit à petit, par flemme essentiellement, et aussi parce que je savais pas quoi y mettre et qu'il fallait bien y mettre quelque chose pour tester une mise en page, ça s'est transformé en ceci... J'avais en effet déjà un espace de blabla sous diaryland, mais qui m'énervait car très limité. Donc j'ai repris le concept de raconter plus ou moins ma vie là bas pour "tester" en quelque sorte ma page, et voilà où j'en suis :D
le pire, dans tout ça, c'est qu'au début, en juin donc, quand j'ai commencé ici, je ne savais donc même pas ce qu'était un blog...

Il parait que c'est à la mode... je constate aussi que beaucoup de blogueurs sont déprimés :) Peut-être qu'en fait ce sont des gens hypers joyeux, optimistes comme tout, qui déversent ici leur déprime passagère ? ^^; Peut-être que seuls les gens prise de tête sont déprimés, et que seuls les gens déprimés ont besoin de trouver un exutoire quelque part, et que le net s'y prête bien. Peut-être que c'est juste que de plus en plus de gens se sentent seuls. Peut-être qu'aujourd'hui je suis un peu déprimée, hein ? :D

Enfin... j'ai du mal à suivre le propre fil de mes pensées, et ça, c'est grave ^^

Allez, on reboot tout. I'm a happy girl, répétez après moi : i'm a happy girl (or i'm a happy boy).


28-09-02 10.10 a.m. "Ouhlà ça fait longtemps oô"

Ca fait... 4 jours que je n'ai pas écrit ici ? o_O Curieux ^^; Je n'avais même pas la flemme... ah, my god, j'avais, j'avais, j'avais.. des TRUCS A FAIRE ! o____o (prise de conscience subite).

Tiens, j'ai vu s1m0ne, mardi soir. Enfin, plutôt, j'ai réussi à voir ce film au cinéma où j'avais réservé, ce qui n'a pas été sans mal, parce que quand je suis arrivée un peu plus tôt devant le ciné, y'avait des barrières partout autour. Bon, je vais voir un des nombreux gardes de sécurité habillés à la MIB, pour demander ce qui se passe...
J'en avise un, je lui pose la question. Ze garde me regarde. Ze le regarde. Il me pointe du doigt ZE badge autour de son cou. Ze regarde. Il s'agit de la photo de Minority Report. "Ouiii, c'est-à-dire ?" que ze réponds. (non, je suis pas conne, mais têtue. Je voulais une REPONSE de la part de cet abruti). "Tom Cruise. Avant-premiere", qu'il consent finalement à me dire.
Ok, ok, au temps pour moi, je croyais qu'il avait un cerveau capable de faire une phrase complète. J'insiste (oui, je ne vous avais pas dit que j'étais têtue ?) en lui demandant s'il on a encore accès au cinéma et comment. "Sépa. Demander cinéma". J'abandonne, il a gagné, je m'enfuis, on sait jamais, ça peut être contagieux.

Après ça, j'erre un peu, me demandant si on peut encore accéder au ciné... je me fais tout à coup apostropher par un autre garde de sécurité dans son bô costume qui me lance d'un coup : "vous êtes journaliste ? C'est de l'autre côté, l'entrée. Sortez votre carte."
Nyé ? Réflexion intense d'une seconde, remise en place des éléments, checking rapide de moâ, compréhension : tenue du jour = manteau passepartout en velours + pantalon idem, sac en bandoulière noir style "je suis pressée moi", grosse enveloppe marron A4 à la main style "j'ai des papiers importants" (en fait, mon courrier du jour que j'avais pas la place de ranger dans ledit sac, ha ha ha) et SURTOUT, surtout, surtout, air de ne pas vraiment m'intéresser à ze évènement, soit comportement totalement contraire à 99% des gens qui m'entourent, en train de faire des pieds et des mains pour trouver une bonne place.
Retour sur le garde, mais mais mais il sait faire une phrase complète le p'tit gars !! Je saute sur l'occasion pour lui demander si on a encore accès au cinéma (je laisse tomber l'idée de rentrer par l'autre côté, j'ai pas de carte, messieurs dames), et le brave gars me répond, siiiiii ! Enfin, bref, il m'informe qu'il reste une entrée loin là bas, mais que tout sera bouclé bientôt, et que j'ai intérêt à entrer dans le ciné avant, koâ.

Bon, en résumé, j'ai réussi à aller retrouver Grum à 4 stations de là, à revenir, et à m'engouffrer dans le ciné... ^^

Ah, euh, oui, sinon, le film, l'était bien ^^; Non, bon, ce sont les mêmes thèmes explorés dans Bienvenue à Gattaca et The Truman Show, respectivement réalisé et écrit par la même personne, si je ne me trompe pas. Et Al Pacino est toujours aussi bon. De toute façon, je vous conseille de le voir, mais je n'ai pas envie de trouver des tas de raisons pour :) Et Al Pacino est une raison suffisante à lui tout seul ;)

Je suis allée aussi voir l'expo "Kawaii ! Vacances d'été" avec les oeuvres de Takashi Murakami et "Coloriage", celle conçue par Murakami avec plusieurs artistes différents. Je pense même y retourner aujourd'hui, en fait. Pour plus d'informations, consulter le site de la fondation Cartier .

J'ai également été à mon premier cours de calligraphie japonaise. ^______^ J'adore ma prof, une petite japonaise très souriante et marrante avec un tablier bleu.. ^^ Autrement, hum, j'ai passé une demie heure à faire consciencieusement des gouttes avec mon pinceau. J'ai de la chance, comme j'avais bien compris, j'ai pu passer aux traits horizontaux tout de suite ^^;; Enfin, ce n'est pas facile, et comme je n'ai pas de scanner, vous ne verrez pas le résultat :)

J'ai faiiiiiim !


24-09-02 2.40 p.m. "Into the stars"

Nouvelle chanson d'Olivia Lufkin. ici

Into the Stars..
I just wanna love Remove the wings of time,
I just wanna love so tomorrow will never come

Even how to sleep Even how to breath
You make me forget,
even drops of rain You make me feel alive
You take my heart to a place I want forever

Our eternity is intermittent
You can't keep your promise You just keep leaving
Please stay with me
I'm so happy in this moment with you

I just wanna love As if my dream is not gone,
I just wanna love I think of you

It comes off instantly, like the cover of a book,
the insecurity of every day
More powerful than the movement of stars, stronger than love
You take my heart to a place I want forever

Our paradise is not the same
and soon passes, until it becomes painfully different
Day comes, Night goes
I'm standing still you've ran off with the stars again

Our eternity is intermittent
You can't keep your promise You just keep leaving
Please stay with me
I'm so happy in this moment with you

I just wanna love Remove the wings of time,
I just wanna love so tomorrow will never come
I just wanna love As if my dream is not gone,
I just wanna love I think of you

(Translation: Adrian Francis, Oshima-kun (www.OliviaLufkinOnline.com) )


23-09-02 4.09 p.m. "Réflexion."

Tiens, je n'ai rien écrit ici depuis la nuit du mercredi au jeudi... flemme... pour info, j'ai finalement réussi à m'endormir après être allée me coucher :)
Je suis allée me balader jeudi, faire les boutiques de jpop, et hum, j'ai craqué, j'ai acheté le double cd d'Hitomi. :D Je ne peux même pas vous dire s'il est bien ou pas, je ne l'ai pas encore vraiment écouté, pas eu le temps... En dehors de cet achat là, rien acheté à part du wasabi et de la sauce de soja pour faire ces fameux sushis que je n'ai toujours pas essayé.. mais pour ça, encore faudrait-il que j'achète de la garniture, hein...

Le même jour, dans la soirée, je suis allée à Ikea. Ben c'est une mauvaise idée, je ne devrais pas aller à ikea. J'ai encore acheté des trucs. Le pire, c'est d'y aller avec une voiture (que j'avais pour la semaine). Bref, me voilà avec mon fauteuil et ma table basse...

Finalement, je suis partie vendredi soir en weekend en Normandie avec ladite voiture. Comme il y avait un auto-radio à cassettes dedans, j'avais pris des vieilles cassettes audio que je n'avais plus écoutées depuis longtemps, depuis quelque chose comme 5 ans ou plus :) Et voilà comment je me suis retrouvée à écouter ma vieille cassette de génériques français dans les embouteillages de sortie de Paris, puis celle avec quelques délires des animateurs de superloustic (... ça faisait bizarre. Ca faisait longtemps. Y'avait l'émission du nouvel an 1992...), puis celle avec les génériques japonais enregistrés également sur la même radio... j'expliquais également pendant tout ce temps à Grum ce qu'était Superloustic et comment j'en étais venue à la japanimation à cause de cette radio, finalement :) En 1992, je suis allée au festival pour enfants de Corbeil-Essonnes voir Nausicaa, j'ai commencé à aller voir les cd et mangas à Junku, et j'étais perdue :)
J'ai finalement donc fait deux heures de trajet Paris - ville paumée de mon cousin en pleine "nostalgie-ben dis donc ça fait longtemps tout ça"... eh bien le temps passe très vite comme ça (surtout de nuit, quand y'a rien à voir sur l'autoroute..)

Le weekend a été très calme, il a fait froid mais beau, je me suis baladée à Rouen, et sur le chemin du retour dimanche, on s'est arrêtés à Giverny pour voir comme ça vite fait, avant de constater que c'étaient les journées européennes du patrimoine (j'avais complètement oublié..) ; par conséquent, au lieu de rester une demi-heure, on est restés 3 heures sur place, entre les jardins de Monet, sa maison, et le musée franco-américain d'à côté. C'était une belle journée...

Ah oui, le pourquoi du titre "réflexion". Je lisais quelques blogs ce matin et je me disais... je me disais, jamais je n'arriverai à parler autant de ce que je ressens vraiment ou de ma vie d'avant. En parler un peu, peut-être. Autant que certains le font, je ne peux pas, et j'admire ces gens là d'y arriver. Ce n'est pas tant que je ne saurais pas l'écrire.. j'ai toujours été assez douée pour l'écriture, s'il y a bien une chose pour laquelle je suis douée. Mais ça ne m'aiderait pas vraiment. Et c'est trop compliqué. J'en suis arrivée à un moment où j'essaie, relativement, de ne pas me prendre trop la tête avec les gens, les choses.. je ne dis pas que j'y arrive tout à fait encore :) , mais je suis sur la voie, comme qui dirait... enfin, je dis ça, mais je suis très prise de tête =)
Je suis la contradiction née. Enfin, bon... tout ça pour dire que je ne crois pas que ce blog servira à étaler mes états d'âme profonds. Y'aurait trop de casse :)


19-09-02 12.16 a.m. "Insomnie."

J'aime pas avoir des insomnies. C'était ma phrase schtroumpf grr.

Normalement, on éteint la lumière, vers 11h et quelques, après avoir lu un peu, parce que j'ai sommeil. Je me tourne et retourne, et parfois j'arrive à m'endormir de suite. Malheureusement, le plus souvent, je commence à penser à des trucs et hop, je ne dors plus. Au bout d'un moment, je n'ai même carrément plus sommeil, et, parfois, au lieu de rester à essayer de dormir pendant 1, 2, 3 heures, ce qui m'arrive aussi (mais est vraiment désespérant..), eh bien je me retrouve à aller rallumer l'ordi pour faire autre chose. Aller sur irc, sur des sites, m'occuper, quoi.. en général, je reste bien une bonne heure. Puis je retourne essayer de dormir. En général, je m'endors. Il ne m'est encore jamais arrivé de ne pas arriver à dormir de la nuit.

A quoi je pense quand je n'arrive pas à dormir ? Ben.. à la journée.. aux gens en général... au monde :) Au fait, aussi, que je n'arrive pas à dormir et qu'il faut que je dorme. Ce qui me stresse, naturellement, et m'empêche de dormir. Ne me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé :) Je pense aussi que j'empêche Grum de dormir paisiblement. Bref, ça trotte dans ma petite tête :)

Ces derniers temps, justement, je dormais bien. D'un sommeil lourd, d'une traite. J'espère que mes insomnies ne vont pas recommencer, ça me rend irritable et fatiguée (forcément) le jour.

J'ai réussi à m'inscrire à l'atelier de calligraphie japonaise.

Bon, il est temps que j'aille essayer de dormir...


17-09-02 9.40 a.m. "Grr."

Je suis coincée ici pour la journée à attendre la visite d'entretien de la chaudière. ("avis de passage pour visite d'entretien dans la journée du mardi 17 septembre 2002".)

Faut tout de même qu'on m'explique. Les trucs de ce genre (avec la livraison à domicile, edf, tout ça quoi), c'est toujours "dans la journée". Donc, en gros, on est censé faire quoi quand on travaille ? Prendre sa journée entière à attendre que machin veuille bien arriver ? Comment peut-on nous dire franchement que "on ne peut pas vous dire quand le technicien va arriver, c'est dans la journée, c'est tout."

A croire (pour les livraisons par exemple) qu'une fois qu'on a payé, ben.. c'est "débrouillez-vous c'est pas notre problème"... (d'ailleurs n'avez-vous jamais remarqué que souvent, quand vous avez payé vos meubles dans le super magasin tout beau avec le super vendeur tout gentil et tout serviable, on vous envoie chercher votre facture pour livraison / réceptionner vos meubles à emporter, dans une arrière-cour toute moche avec 2 sièges défoncés comme salle d'attente, avec une seule personne débordée et qui vous accorde à peine un regard ainsi qu'aux 50 personnes qui sont là à attendre aussi ? :D Oui c'est du vécu, plusieurs fois, même.. ^^;)
Enfin, bon, certains magasins consentent à vous dire maintenant si ce sera "dans la matinée" ou "dans l'après-midi".

Le progrès est en marche, mes amis.

J'ai faim...


15-09-02 10.50 p.m. "Mais euh, mais euh !"

Mais euh ! : je viens de voir Urgences, et c'est quoi ce truc, ils se barrent tous ? o___o Et euh, c'est quoi ce brushing perfect lady de Susan qu'est revenue ? o_O Pis on sent que Benton va se barrer aussi, là... snif.

Ah tiens, j'ai aussi vu Ally McBeal l'autre jour (en vf). Le scénario, s'il y en a encore un, est tordu. En fait, non, je corrige, y'a plus de scénario. Quant aux acteurs, à part Ally bien sûr (encore heureux d'ailleurs), ils ont tous l'air de faire du mi-temps. Voire de la figuration (Elaine). Et si je ne me trompe pas, y'avait bien un personnage dans la saison précédente (le type qui sortait avec Elaine) qui a disparu sans AUCUNE explication dans la nouvelle saison non ? Bref.. je comprends que la série se soit arrêtée. De toute façon, après Larry, la barre était trop haute :p (hum, je disais l'autre jour en rigolant : "Robert Downey Jr., c'est le type qui a réussi à couler une série rien que parce qu'il est parti, alors qu'il n'est resté qu'une saison" :) )

A part ça, aujourd'hui, j'ai quand même réussi à aller ... prendre ma douche, et à aller faire un tour au forum des associations de ma ville. Euh, ambiance bizarre, y'avait plus de gens aux stands que devant les stands :) Enfin, je vais essayer de m'inscrire à quelque chose, mais je le sens mal =)

Ah, j'ai aussi vu "Autour de Lucy" (moi et Grum devant le ciné : (moi) "on va voir quoi ?" - "mm.. y'a Etre ou Avoir..." - (moi) "ah weh.. mais Autour de Lucy, ça a l'air pourri, il va pas rester longtemps à l'affiche..." - "weh, t'as raison, allons voir ça plutôt".)

Voilà ce vers quoi on tend quand on a une carte d'abonnement.

Sinon, c'était très convenu, un peu ennuyeux, sans surprise, bref... ah oui ! L'actrice ressemble comme deux gouttes d'eau à Julia Roberts o___o

Et si je dormais ? :D


15-09-02 10.50 a.m. "Samedi dehors..."

Comme le titre l'indique, j'ai passé la journée du samedi dehors, et le résultat c'est que ce matin j'ai la gorge encore plus prise qu'avant. Est-ce que cette rhino-pharyngite va se barrer bientôt ? T_T
Faisait beau et assez chaud, et moi comme une idiote, je me suis baladée en chemise avec un col ouvert (alors que je suis malade, hein), et le vent bien sûr s'est levée au bout d'un moment, et je suis restée assez longtemps dans un square, et euh bon.. Je suis idiote (bis).

Autrement, je devrais également sortir moins souvent le samedi parce que j'ai encore dépensé des sous. Je ne devrais pas "juste passer" dans une librairie anglaise, je devrais savoir que je ne peux PAS "juste y passer" sans acheter un bouquin (là, the Nanny Diaries , dont j'ai lu quelques passages au hasard dans le bus en rentrant et je rigolais déjà :) ).

Je ne devrais pas "juste jeter un coup d'oeil" dans une boutique de vêtements, vu que j'en ressors souvent avec un truc (ce qui a donc été le cas).

Sinon, j'ai marché, marché, me suis promenée, faisait quand même beau, j'ignorais que la mosquée de Paris était payante pour visiter et j'ai beaucoup de mal avec ça (est-ce que les églises sont payantes ? o_O.. attendez, j'ai un doute : Notre-Dame, c'est payant, non ? o_O) , la prochaine fois que j'y vais je me goinfre de patisseries orientales (aaaaaaaaaah je suis FIERE de MOUA, j'ai rien mangé là baaaas), et j'ignorais aussi que les Arènes de Lutèce servaient de terrain de foot aux gamins ^-^

Aujourd'hui, à part tousser comme une.. malade, je suis censée aller au Forum des Associations de ma ville ; but de l'opération : me trouver un sport pour .. faire du sport (j'ai le sens de la formule ce matin, ça fait peur... ), mais comme je n'ai même pas encore pris ma douche là, je le sens mal.

J'ai regardé Buffy aussi, hier soir. Ca passe de + en + tard ou c'est moi ? o_ô Enfin, je ne devrais pas non plus regarder, j'ai envie d'acheter les dvd à chaque fois. En plus, ça me fait me coucher tard :D

Je suis en train de me relire et je me dis que je vais commencer une wishlist, si ça continue.

Sabine qui a pas envie d'aller prendre sa douche et de commencer sa journée...


13-09-02 18.13 p.m. "Mug."

Moi, littlesa, très forte : j'avais un mug avec du thé dedans posé sur le bureau à côté du téléphone.

Je téléphone.

Je raccroche.

Je constate que le cordon du téléphone (car non, je n'ai pas de téléphone sans fil) trempe dans le mug de thé.

...

Là, je dis, j'ai fait fort.


13-09-02 11.57 a.m. "Mais euh..."

"----- Original Message -----
From: chimi-chan@xxxxxx.xxxx
To: littlesa@free.fr
Sent: Thursday, September 12, 2002 10:10 PM
Subject: Kyaaa..

COMMENT CA TU VEUX TE COUPER LES CHEVEUX !!!!?????"

... Non, mais, euh, juste un petit peu, un chouilla, euh, j'ai les cheveux vachement longs là... ^^;;;;; (peur)


13-09-02 9.59 a.m. "Sépa."

On m'a fait remarquer que c'était un blog, mon machin où j'écris, là. Ben chuis pas d'accord :p
D'abord, c'est pas (encore) interactif (et quand ça le deviendra ben on verra, hein) ni connu du tout (j'ai pas trop diffusé l'adresse :D) et pis, euh, en fait, à la base, mes bla-bla ne devaient être qu'une partie d'un site entier.. ^^; Bon, ok, le problème, c'est que depuis, je ne mets plus à jour que ça, par flemme évidemment... et par facilité. Bon, ok, ça se _rapproche_ d'un blog.. mais je maintiens, ça n'en est pas un. (je suis une totale tête de mule).

Autrement, ça y est, je commence à en avoir marre de mon layout. Mais c'est pas demain la veille que je vais le changer parce que je vous rappelle (ou vous apprends) que j'y connais RIEN en informatique, en langage html (bon, un pitipeu, juste de quoi avoir fait ça, hum) et que je devais être un escargot dans une vie antérieure.

Bon, je marre toute seule, et c'est à cause de ça .


12-09-02 18.02 p.m. "Hum"

J'écris trop depuis que je suis rentrée. ^^;;;
En plus, c'est trop sérieux, faut que je me remette à raconter des conneries, il y va du sérieux de cette page, koâ. (je vais aller prendre ma température, bougez pas.)

Ah oui, y'a un lien sur une des images du clip vers la chanson Deep River, mais ça va pas rester longtemps. (note du 18 sept 2002 : Y'a plus.)


12-09-02 16.45 p.m. "Précision."

De Nipud, hier soir, merci :) :

"nipud @ 22:05:33
Langue française
Définitions
digression n.f. développement étranger au sujet, dans un texte, un discours, une conversation.
disgression, faut encore que je trouve un dico qui l'a...
Au passage, le verbe digresser n'existe pas dans mon Larousse 1999. :-)"

Voilà, non seulement j'écris "diSgresser" au lieu de "digresser", mais en plus, le verbe n'existe pas. Enfin, beaucoup de gens l'utilisent, mais c'est incorrect. Bref, on dit "faire une digression". --> "J'ai encore fait une digression".

:)

J'ai envie de me couper les cheveux.


12-09-02 12.25 p.m. "Deep River"

J'ai fini de prendre le dernier clip d'Hikki, Deep River. Très beau clip, sans fioritures. Quelques images (oui, je sais, faudrait plutôt que je fasse une section à part, mais.. flemme) ci dessous. Elles me servent de fonds d'écran en ce moment. Je ne suis pas sûre que ce soit encore Kiriya Kazuaki (son.. mari, donc, je vais arriver à m'y faire ^^;;) qui l'ait réalisé , mais ça ressemble à son style.

Autrement, j'ai passé la journée d'hier sans voir un seul reportage sur la commémoration du 11 septembre, ni ouvert un seul quotidien à ce sujet. Non, je ne me cache pas la réalité, mais les commémorations événementielles, les anniversaires de, les journées de.. , je supporte plus trop :D Enfin, j'ai déjà fait ma diatribe à ce sujet.

Plus de fièvre, moins de rhume, mais la gorge totalement prise. Ca devait venir :)

Tiens, je vais aller chercher mes photos d'Istanbul.. faut vraiment que je m'achète un scanner (flem.. oui, bon, vous avez compris ^^;) quoi.

Sasa dans les semi-vapes.


11-09-02 12.10 p.m. "Aphone."

Currently listening to "Wishing on the same star" by Amuro Namie (good song, you should try to dl it, Derik :) She really have changed her way to sing or improved her voice, I don't know.. ) Not having the mp3 yet, but the PV is a "Amuro"-like (for her ballads PV.)

Je n'ai plus de voix.
C'est normal, en général, quand je commence à arrêter d'avoir de la fièvre et à moins me moucher, je tousse de plus en plus et je n'ai plus de voix. C'est tellement habituel que ça en devient lassant ^^;

Autrement, aujourd'hui cela fait donc un an que les attentats ont eu lieu. Sans aller jusqu'à dire que je n'en peux plus, la récupération faite par les médias (pas par la pub, jusqu'à preuve du contraire, ouf) de cette commémoration me donne un peu la nausée. Je comprends qu'on ait besoin de se souvenir, je suis la première à penser que le devoir de mémoire est plus que nécessaire, mais là... c'est à quel magazine ou quotidien qui titrera la meilleure page, le dossier le plus "émouvant", les photos les plus exclusives. Et rien de tout cela n'est choquant, évidemment, mais comme le monde (des politiques et des médias) depuis un an ne s'est pas posé de questions et n'a en rien changé sa façon de voir, moi, je crois que je vais juste aujourd'hui penser à autre chose. Ah oui, les derniers films de guerre produits par Hollywood me donnent envie de vomir. C'était un ajout en passant.

Sabine qui tousse.


10-09-02 12.20 p.m. "Bouquin."

C'est chiant d'être malade. Oui, je sais, je ne fais que dire une évidence, mais parfois, ça fait du bien d'en dire, na.
J'ai enfin réussi à mettre un nom sur ce que j'avais, d'ailleurs. C'est fou ce que j'ai le cerveau embrumé dernièrement... bref, j'ai une rhino-pharyngite, comme d'habitude. J'en ai habituellement une par an, en général au moment où personne ne l'a.

J'ai fini le livre No Logo de Naomi Klein. Je sais bien que c'est un livre "à la mode" ; ça m'énerve d'ailleurs en général de lire un bouquin que tout le monde lit (enfin, tout le monde... beaucoup de gens, dans un courant de mode, dirons nous, c'est plutôt cela qui m'ennuie) parce que j'ai justement l'impression de suivre un mouvement de foule dont l'intérêt est éphémère. Les phénomènes de mode m'agacent, et sans mettre un point d'honneur à ne pas les suivre (ce qui est impossible), j'essaie généralement de voir plusieurs aspects d'une même chose, et donc à aller parfois à contre-courant (je n'aimerais pas tomber dans l'opposition à tout ce qui est "in" à tout prix. Je suis contre la pensée de masse, mais si elle est intelligente et que c'est par exemple en accord avec mes idées ou mes goûts, je ne vais tout de même pas la réfuter parce _parce que_ c'est une pensée ou un mouvement de masse). (Quoique qu'avec mon amour de la rhétorique, j'en serais tout à fait capable :D)

J'ai encore disgressé. (soupir)

Le livre, donc. Il est assez curieux à lire.. je ne peux pas dire que j'ai une très grande expérience de la lecture de ce genre de livres, cela dit. Après réflexion, je ne sais pas très bien de quelle autre façon elle aurait pu s'y prendre. Voilà donc sa façon de procéder : on lit d'abord une succession d'exemples sans liens apparents (ou difficiles à saisir), ce qui peut rebuter. Une cinquantaine, centaine (ou plus selon le lecteur, mais en tout cas à la pause nécessaire, à moins que vous ne lisiez les livres d'un seul trait et dans ce cas là, chapeau) de pages après, on repose le livre en se demandant quel est le cheminement de pensée de l'auteur. Et, petit à petit, la logique du raisonnement de l'auteur apparait d'elle même, chapitre après chapitre, au fil des exemples. Le sujet, de plus, est beaucoup plus ardu et complexe qu'il n'y parait. Un vrai travail de pédagogie de la part de l'auteur, qui nous pousse à réfléchir sur ce qu'elle nous dit plutôt que de nous asséner des vérités toutes faites.
On ouvre ce livre en pensant s'instruire tout au plus sur la façon de procéder des marques pour envahir l'espace ; on se dit que oui, "y'a beaucoup de pubs et c'est ennuyeux", et on se retrouve à comprendre petit à petit les mécanismes qui font que les grandes sociétés sont en train de véritablement prendre contrôle sur nos vies de façon bien plus insidieuse qu'on ne le croit. Personnellement, avant de lire ce livre, j'avais une vision assez floue de ces problèmes. Les médias nous en servent d'ailleurs une vision très disparate et sans queue ni tête, ce qui n'aide pas... Ce livre clarifie et systématise point par point tous les problèmes liés à l'envahissement de la marque. Je trouvais les militants un peu paranoïaques ; d'un point de vue extérieur, je dois l'être devenue aussi. :)


10-09-02 0.29 a.m. "Maybe"

Bon, c'est un fait, je me repasse la chanson "Maybe" de Tom Pace, générique de "Grizzly Adams" depuis ce matin en boucle. Je me pose certaines questions en passant sur les goûts musicaux.
A quoi doit-on le fait d'écouter plutôt tel genre musical ou pas ? Certainement à l'éducation et l'ambiance musicale dans laquelle on a baigné enfant, mais aussi au genre musical en vogue lorsqu'on était adolescent et à la permabilité de sa personnalité aux courants et aux modes... il y a des gens qui ne se sont jamais remis des années 80 ;)

Tout ça pour dire que je suis très sensible à la musique country us, et que j'ai mis longtemps à comprendre que ce n'était pas courant pour quelqu'un de ma génération. Mes oncles avec lesquels j'ai grandi étaient assez jeunes (pour des oncles :) ) et écoutaient énormément de musique country. Un jour prochain, j'essaierai d'ailleurs de comprendre pourquoi..! Bref, certains chanteurs comme Willie Nelson, Kenny Rogers ou l'inclassable Dolly Parton font partie de mon enfance o.O
C'est tout de même bizarre de se dire ça, non ? :) Petite, je trouvais que Kenny Rogers devait certainement être le Père Noël.. ^^; D'ailleurs, un de mes oncles avait une année réussi à créer avec du papier et de la neige en bombe, la tête de Kenny sur une vitre comme déco de Noël. Après ça, comment en pas être traumatisée ? :) (ou marquée, tout du moins ^^)

Autrement... la semaine à Istanbul est passée à une vitesse démentielle... je n'aurais jamais cru qu'il y aurait autant de choses à voir ou à faire dans une seule ville. Bon, ok, j'avoue, j'ai aussi passé beaucoup de temps à dormir ^^; (mais euh, quand on marche toute la journée, les pieds crient grâce koâââ...)
Istanbul, ce sont les mosquées avec leurs minarets partout dans la ville, fières et gracieuses pour les plus connues, parfois cachées au détour d'une ruelle.. mais il y en a absolument à tous les tournants de rues. Au bout de 2 jours, on finit presque par s'y habituer :) Istanbul, ce sont aussi les habitants, une population tellement diversifiée que c'en est étonnant.. A Istanbul on se sent aussi très vite "entre deux continents" : tout est paradoxal, les femmes voilées côtoient d'autres femmes habillées à l'occidentale, on se sent un peu comme dans une ville intermédiaire... une ville marquant le passage progressif à une culture encore plus différente ?
Bref, ce fut un très beau séjour. J'attends de développer les photos :)

Sabine qui écoute maintenant du Dreams Come True...

PS : J'adore la voix de Miwa Yoshida. Demain, je crois que je vais encore regarder le dvd du concert de DCT :)


09-09-02 1.17 a.m. "Rentrée."

Il est tard. (tôt).
J'ai une angine + rhume pour cause de passage presque direct chaleur Istanbul à pluie Londres + clim' train.

J'ai vu "La Légende de James Adams et de l'ours Benjamin" à la télé à Londres hier soir. Tout m'est revenu d'un coup, alors qu'il ne me restait que des bribes de souvenirs de cette série, qui me paraissait un peu ... triste, allez savoir pourquoi o_O Je me souvenais d'un ours, de montagnes, d'un indien, d'une jolie chanson servant de générique... comment peut-on être aussi nostalgique pour une série ?
Je suis restée scotchée devant pendant tout l'épisode, et là j'ai retrouvé la chanson du générique.

Pour rappel, cette série du début des années 80 (ou fin des années 70 ? Pas encore trouvé la date exacte) relate les aventures d'un homme obligé de s'enfuir loin de sa ville, accusé d'un crime (ce qu'il est censé avoir fait, je ne le sais pas) qu'il n'a pas commis, et vivant désormais dans les montagnes en compagnie d'un ours qu'il a adopté (ou sauvé ?).
Je chercherai plus de détails demain... je sais, ça n'intéresse personne, là, et personne ne s'en souvient ;)
Pour info, la série n'est pas en noir & blanc comme le laisserait supposer la photo ci-dessous... (c'est pas SI vieux :p)

Dodo...

Deep inside the forest is a door into another land,
Here is our life and home,
We are staying, here forever in the beauty of this place all alone,
We keep on hoping...
Maybe, there's a world where we won't have to run,
Maybe, there's a time we'll call our own,
Living free in harmony and majesty,
Take me home, Take me home

Sabine qui se repasse la chanson.
haut de page